LE SYNAMED EXIGE LA RÉVOCATION DE DOLLY MAKAMBO

Spread the love

Le Syndicat national des médecins du Congo, SYNAMED, à travers son bureau exécutif national, vient de se prononcer sur l’assassinat de l’un de ses membres et confrère médecin, l’Administrateur Général Adjoint du centre de santé de référence Vijana, froidement abattu par un policier commis à la garde rapprochée du ministre provincial de l’intérieur de Kinshasa. C’est dans un communiqué publié le vendredi 01 novembre dernier à leur siège sur avenue Assossa dans la commune de Kasavubu que le Docteur Mukuna Miteo et son confrère John Senga Lwamba ont fait lecture des mesures et recommandations prises par cet influent Syndicat national des médecins du Congo.

En effet, le SYNAMED exige la démission, dans un bref délai, du ministre concerné, si pas sa révocation. Il se dit prêt à engager des actions de grande envergure si jamais sa requête n’est pas mise en action, avec le concours d’autres corporations du secteur de la santé. Il exige aussi que le gouvernement livre les conclusions liées au dossier de leur confrère, le Docteur Malenga, assassiné au Sud-Kivu il ya deux mois.

Le SYNAMED exige, par ailleurs, l’interdiction d’accès dans un hôpital à tout homme en uniforme portant armes et munitions de guerre. En plus, Il demande la mise en œuvre de tous les moyens dissuasifs pour éviter la spoliation des biens de l’Etat et de sécuriser le personnel de santé dans son lieu de travail. Il insiste sur des enquêtes sérieuses pour arrêter les commanditaires et exécutants de cet ignoble assassinat.

Avec Jacques Kalokola

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
29 − 24 =