FCC ET SÉNAT : BAHATI LUKWEBO VEUT CHAUFFER LA RUE

En difficulté au sein du FCC pour faire passer sa cause, Bahati organise un groupe de jeunes sous la couverture « mouvements citoyens » pour des manifestations au parlement et à la présidence de la République afin de combattre la candidature du FCC. Pour cela, l’ancien ministre du Plan compte faire dissidence et aller faire allégeance à CACH afin de contrebalancer les rapports de force au sein de l’actuelle majorité présidentielle. Rien n’est, cependant, certain quand on sait que déjà des voix discordantes se font entendre au sein de l’AFDC-A contre Bahati.

Read More

Amnesty international veut instrumentaliser Fatshi pour régler des comptes

Il n’y a pas plus rancuniers et jusqu’au-boutistes que les prédateurs impérialistes lorsqu’ils ont échoué dans l’atteinte de certains objectifs dans un pays à poids géostratégique aussi élévé que la RDC. Face aux percées des puissances émergentes en Afrique, en général, et, en RDC, en particulier ; les impérialistes occidentaux puisent à toutes leurs ressources pour régler des comptes à ceux qui font échouer leurs projets inavoués en Afrique et en RDC et qui les contraignent à user de tout leur satanisme éhonté. L’on doit violer démocratie et Constitution congolaise pour…

Read More

L’OPPOSITION VEUT FUIR LES ELECTIONS

L’opposition politique développe de nouveau des conditionnalités pour aller aux élections. Ses ténors, notamment Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Martin Fayulu, un représentant du MLC pour le compte de Jean-Pierre Bemba et un autre pour Moïse Katumbi de la plate-forme « Ensemble ». En fait de conditionnalités, il s’agit des mêmes réclamations liées à la machine à voter, aux enrôlés sans empruntes et aux mesures de décrispation politique. Ces conditionnalités collectives, cette fois-ci, sont affichées au lendemain de la publication du candidat de la famille politique FCC et qui est, en fait le…

Read More

LA LIBRE BELGIQUE VEUT LAVER LA MAFIA DE KATUMBI

« Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle congolaise, intercepté avec un faux passeport en Belgique ». C’est le titre de la publication, vendredi 15 juin, du quotidien belge La Libre Belgique dans son édition en ligne. Dans le corps de l’article, la  consœur affirme que ‘’Moïse Katumbi, homme d’affaires et candidat à l’élection présidentielle en République démocratique du Congo, a été intercepté à l’aéroport de Zaventem alors qu’il voyageait avec un passeport falsifié. Une information jusqu’ici rapportée vendredi par Het Laatste Nieuws, un autre média belge ». Et d’ajouter : « la profession sur le…

Read More