SERMENT DES JUGES : AUGUSTIN KABUYA PROMET LA FOUDRE A SYLVESTRE ILUNGA

Spread the love

« C’est bien. Nous allons attendre pour voir comment il va exécuter les injonctions de sa famille politique pour parler et agir. Nous allons attendre pour appliquer la Constitution sur cette histoires d’injonctions du FCC qui, comme je le dis depuis quatre mois, travaille pour l’échec de Félix Tshisekedi ». C’est Augustin Kabuya qui s’exprime ainsi à l’intention du Premier ministre, Sylvestre Ilunga. Le Secrétaire général de l’Udps, parti présidentiel, réagit à la déclaration de Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint du Pprd, qui a recommandé au chef de l’Exécutif national l’article 28 de la Constitution. Cet article donne à tout citoyen le droit de s’opposer à tout ordre illégal.

Kambere suggère à Ilunga Ilunkamba de ne pas obtempérer aux instructions lui données par le dernier Conseil des ministres pour préparer la prestation de serment des trois juges de la Cour constitutionnelle nommés dans des conditions que le parti kabiliste conteste. Il rappelle aussi que le même Premier ministre avait déjà dit sa désapprobation de ces ordonnances signées en son nom, à son insu. C’est le VPM de l’Intérieur, l’ultra Udps Gilbert Kankonde, qui les avait signées à la faveur d’un intérim qu’il assumait alors que le Premier ministre séjournait à Lubumbashi.

Pour Augustin Kabuya donc, le Pprd, et le FCC en général, vient de tomber les masques et son parti, l’Udps, ne se laissera pas faire. Lors de sa réunion de vendredi dernier, le Conseil des ministres, après une communication du Président de la République, avait instruit le Premier ministre et le Ministre en charge des relations avec le Parlement de prendre toutes les dispositions pour une organisation correcte, avec le protocole d’Etat, de la prestation de serment des juges de la Cour constitutionnelle dans les « tout prochains jours.

On rappelle que la semaine dernière, les Présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale avait marqué leur refus de cautionner cette prestation de serment. Invoquant indirectement les irrégularités qui ont entaché leur nomination, ils ont dit préférer s’attacher aux textes.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
14 × 15 =