LE FCC SOLLICITE LE RÉTABLISSEMENT DE L’INTERNET

Spread the love

Au cours de son deuxième point de presse qu’il a tenu ce mercredi 2 janvier 2018 au quartier général de campagne de Ramazani Shadary, le Front commun pour le Congo (FCC) a plaidé pour le rétablissement du signal Internet. Tout en regrettant cette coupure et constant que « certaines personnes ont voulu utiliser ce moyen pour opposer les Congolais les uns les autres »,  Barnabé Kikiya Bin Karubi a, en effet, invité le Gouvernement à se montrer souple « en procédant rapidement au rétablissement , sur toute l’étendue du pays, de ce support important de communication ». Le FCC estime que cette coupure handicape, entre autres, le bon fonctionnement de  (son) système de récolte et de compilation des résultats ».

Par contre, le FCC invite le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication  (CSAC) à jouer son rôle d’instance de régulation des contenus des médias afin de préserver la population de la désinformation, la manipulation et l’intoxication ». Et à la presse, il l’invite à « continuer à accompagner le déroulement paisible du processus dans le stricte respect du code d’éthique et de déontologie, et cela sans parti pris ».

Pour le reste, le FCC se félicite particulièrement du « succès de la machine à voter » dont l’utilisation « garantit l’avenir pour les scrutins futurs ». Couplé avec le comptage manuel des suffrages et la signature des procès verbaux par les parties prenantes, la plate-forme pro Shadary estime que « tout ceci crédibilise le processus électoral et lève l’équivoque pour ceux qui ont voulu, à tort, diaboliser coûte que coûte cet instrument pionnier ».

Jonas Eugène Kota

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
25 − 8 =