COVID-19 : LES MESURES CONTRE LA DEUXIEME VAGUE TOUJOURS CHEZ TSHISEKEDI

Spread the love

Dans son discours sur l’Etat de la nation ce lundi 14 décembre 2020, le Président de la République a réservé une bonne part de son intérêt à la lutte contre la pandémie du Coronavirus qui a touché le pays depuis le 10 mars 2020. Après avoir rappelé les efforts fournis pour combattre cette pandémie dans sa première vague, il a évoqué la « la remontée des cas de Covid-19 qui se confirme maintenant comme une deuxième vague, principalement dans la ville de Kinshasa ».

Esquissant également l’origine de cette seconde vague, à savoir l’importation et le relâchement des mesures barrières, il a invité la population à la vigilance et au respect des gestes barrières. Félix Tshisekedi a, en effet, prévenu qu’« il nous sera difficile de maîtriser cette nouvelle vague si la population n’obéit pas aux gestes barrières ».

Cependant, les Congolais sont restés sur le soif à ce sujet, sachant que depuis plus d’une semaine, le Gouvernement, qui a déjà lancé l’appel à la reprise de l’observance de ces mesures, a adressé au chef de l’Etat un train de nouvelles mesures pour faire face à cette nouvelle vague du covid-19. Dès l’alerte qui avait été lancé par le chef du Secrétariat exécutif de la riposte, le Dr Muyembe Tamfum, en effet, le Premier, ministre avait réuni par trois fois au moins, le Comité multisectoriel de riposte mis en place lors de la première vague.

Les études du comité multisectoriel avaient été peaufinées par des comités techniques avant leur adoption finale pour envoie au visa du Président de la République avant leur divulgation. Et au terme de la réunion du 7 décembre tenue à la Primature, le Porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele, va faire l’annonce de la transmission des mesures arrêtées au chef de l’Etat.

Selon Makelele, les mesures arrêtées sont à appliquer «  de toute urgence étant donné que le taux de contamination augmente de jour en jour ». Il ajoutait que « les membres du comité multisectoriel (…) ont proposé d’autres mesures complémentaires qui pourraient accompagner celles qui ont déjà été prises ». Toute en réservant au chef de l’Etat la primeur éventuelle de les annoncer, il précisait que « des mesures contraignantes doivent être renforcées, surtout pour les voyageurs qui viennent de l’étranger ».

A noter que le Ministre près le Président de la République avait pris part à toutes les réunions du comité multisectoriel de riposte relatives à la nouvelle vague du Covid-19.

Le bulletin quotidien du Secrétariat technique de la riposte indique des statistiques chaque jour plus préoccupantes sur les nouveaux cas de contamination confirmés. Pour la dernière semaine, la RDC, qui a dépassé la barre de 14.000 cas confirmés, a enregistré plus de 637 cas, dont 554 rien que dans la ville de Kinshasa.

Les nouvelles mesures attendues depuis une semaine devraient donc permettre de renforcer la riposte contre la seconde vague du convid-19.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
3 + 6 =