LE VRAI VISAGE DE L’INSÉCURITÉ A L’EST DE LA RDC (Exclusif Congo Virtuel)

Spread the love

Congovirtuel.org vient de réaliser un entretien révélateur avec le journaliste Nicaise Kibel’Bel Oka sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC. Notre confrère y aborde des sujets les plus détaillés allant de l’identité des groupes en présence à leurs ambitions/revendications en passant par leurs modes opératoires et une évaluation des opérations des FARDC. Il évalue également l’apport de la Monusco dans la riposte pour l’éradication de l’insécurité avant de chuter par des pistes de solutions pour la pacification de cette région troublée de la RDC.

La semaine dernière, le groupe Etat Islamique a, pour la deuxième fois, revendiqué une attaque des positions des FARDC au Nord-Kivu. Cette revendication apporte une nouvelle preuve de l’implantation des djihadistes à l’Est de la RDC. Une présence tant dénoncée par le Gouvernement congolais, mais jamais prise au sérieux par la communauté internationale et même la Monusco qui a toujours affirmé ne pas disposer d’assez d’éléments pour l’attester.

Evoluant ainsi à découvert, les islamistes viennent conforter l’état d’insécurité qui a pris racine à l’Est malgré les efforts fournis pour l’éradiquer. Groupes armés locaux, rébellions étrangères, simples bandits ou tueurs à gage, la RDC est, dans sa partie Est, en proie à des attaques armées qui, chaque jour, fauchent des vies humaines à l’aveugle. Les ripostes menées par les FARDC semblent ne rien y faire, même avec l’appui fort mitigé des casques bleus onusiens.

Qui sont donc ces tueurs ? D’où viennent-ils ? Que revendiquent ? Pourquoi prospèrent-ils avec autant d’aisance ? Pourquoi la riposte armée peine-t-elle à venir à bout de cette insécurité ? Autant de questions que les Congolais ne cessent de se poser. Pour mieux comprendre la situation et scruter des pistes de meilleures solutions, congovirtuel.org s’est entretenu avec l’un de ceux qui, aujourd’hui, font autorité sur les questionnaires sécuritaires du graben congolais et de la région des grands lacs.

Nicaise Kibel-Bel, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est journaliste et écrivain congolais établi à l’Est de la RDC depuis maintenant plus de vingt ans. Il a sillonné et continue de sillonner la région des grands lacs et avec les connaissances qu’il a engrangées sur la région, il a déjà publié un certain nombre d’ouvrages sur cette question sécuritaire. Congovirtuel.org a donc approché Nicaise Kibel’Bel dans le cadre d’un entretien que nous publions à partir de ce mercredi.

Notre confrère y aborde des sujets les plus détaillés allant de l’identité des groupes en présence à leurs ambitions/revendications en passant par leurs modes opératoires et une évaluation des opérations des FARDC. Il aborde également et évalue l’apport de la Monusco dans la riposte pour l’éradication de l’insécurité avant de chuter par des pistes pour la pacification de cette région troublée de la RDC.

Rendez-vous donc à partir de ce mercredi 29 mai 2019 sur votre site d’information congovirtuel.org.

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
5 × 18 =