TSHISWAKA DE RETOUR A KASUMBALESA, VIVES TENSIONS DANS LA VILLE

Spread the love

Isaac Tshiswaka, Président urbain de l’Udps à Kasumbalesa mais récusé par la hiérarchie de ce parti, est revenu dans cette ville du Haut-Katanga. A la tête également de l’Udps-Bilanga qui opérait dans la fraude douanière à la frontière, Tshiswaka s’était enfui en Zambie voici quelque 10 jours après le démantèlement de la base/Bilanga par les éléments des FARDC.

Cette après-midi, Tshiswaka a tenu un meeting improvisé à Kasulmbalesa même où il accusait les autorités de tortures et autres formes de mauvais traitements à l’endroit de la population, lisez des militants de l’Udps. Tout en invitant les autorités à mettre fin à ces pratiques, il a invité la hiérarchie du parti à faire le déplacement de Kasumbalesa pour un dialogue.

C’est depuis trois jours que l’on avait observé le retour à Kasumbalesa des hommes qui étaient proches à Tshiswaka. Et en fait de mauvais traitement, des militants de l’Udps, à l’instar de celui dont le message vocal (en tshiluba) circule dans les réseaux sociaux, se plaignent des contrôles en cours dans le cadre des enquêtes ouvertes pour retrouver les auteurs de la fraude qui se passait à la base bilanga. Ces enquêtes, qui se dérouleraient jusque dans les domiciles, seraient entachées de mauvais traitements.

On rappelle que ces enquêtes visent principalement Isaac Tshiswaka reconnu comme le meneur de l’Udps/base Bilanga. Quelques heures avant le démantèlement de cette base, Augustin Kabuya était passé sur les antennes de la RTNC à Kinshasa pour dénier à Tshiswaka toute responsabilité au sein du parti dans la ville de Kasumbalesa. Ce qui avait provoqué une vive réaction des militants du parti présidentiel qui, le lendemain, organiseront une marche qui avait culminé avec uine déclaration de désaveu du SG Kabuya.

Mais en début de semaine, le président provincial de l’Udps/Haut-Katanga est passé à l’émission « Question de l’Heure » sur Mwangaza Tv à Lubumbashi pour déclarer que Isaac Tshiswaka est bel et bien président sectionnaire de l’Udps à Kasumbalesa.

Par ailleurs, ce jeudi dans la matinée il s’est observé une montée de tensions à la frontière de Kasumbalesa où l’on annonçait justement le retour de Tshiswaka. Mais nos sources rapportent que la tension était plutôt due à la présence, sur le lieu, du ministre provincial de l’Intérieur à qui les petits commerçants pressaient d’ordonner plus de célérité pour la traversée de la frontière.

Dans cette agitation, des petits commerçants en provenance de la Zambie auraient profité pour forcer le passage et entrer en masse en territoire congolais. On assure, cependant, que depuis le déguerpissement de l’Udps/bilanga, il s’observe plus de sérénité à la douane et dans les opérations douanières au profit du trésor public. Les policiers et les militaires venus de Kinshasa continuent leur patrouille à la frontière pour trois semaines encore avant de redonner la main à ceux de la province.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
9 × 15 =