RAMAZANI SHADARY, SON PROGRAMME LE 10 NOVEMBRE

Spread the love

Emmanuel Ramazani Shadary, candidat Président de la République du Front Commun pour le Congo (FCC), présentera son projet de société le samedi 10 novembre 2018. L’annonce a été faite vendredi 2 novembre 2018 au cours d’une conférence de presse du FCC à Kinshasa. La méga plate-forme initiée par Joseph Kabila Kabange a également présenté le déroulé de ses prochaines activités qui vont être marquées surtout par la présentation, ce samedi 3 novembre, de l’équipe de campagne de celui qu’elle appelle déjà son « champion ». Le 7 novembre prochain, le FCC va aller à la conquête de la ville de Mbuji-Mayi au cours d’une manifestation qui sera consacrée à la présentation des candidats de l’espace kasaïen aux législatives nationales et provinciales.

 

Le FCC remercie les Kinois

En attendant, et toujours lors de la conférence de presse d’hier vendredi, le Front Commun pour le Congo (FCC) et son initiateur Joseph Kabila Kabange ont exprimé leur profonde gratitude à la population congolaise en général, et kinoise en particulier, « pour la marque de sympathie dont elle a fait montre en répondant massivement à l’appel pour le meeting tenu le 27 octobre 2018 au stade Tata Raphaël de Kinshasa ». Ce message de remerciement a été transmis par Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du comité stratégique du FCC.

Cette marque de sympathie traduit, selon Mwilanya, un triple message : celui de l’adhésion massive de la population à la vision du FCC, à l’initiative elle-même prise par Joseph Kabila et au candidat Emmanuel Ramazani Shadary. L’afflux massif de la population au meeting du stade Tata Raphaël dégage, pour le FCC, plusieurs enseignements dont le plus important est le signal qu’il donne pour ce que seront les élections du 23 décembre 2018 et le résultat qui en sortira, a encore indiqué Néhémie Mwilanya qui soulignait, par ce propos, la conviction de sa méga plate-forme de la victoire à tous les niveaux pour laquelle ils sont en train de travailler jour et nuit.

 

Appel à la communauté internationale

Pour cela, le FCC a interpellé la communauté internationale pour la convier à « jouer un rôle positif dans le processus électoral dont la finalité est de contribuer à la consolidation de la stabilité de la RDC ». Ce soutien « diplomatique et politique » est d’autant plus nécessaire, selon Mwilanya, que ces derniers temps, les partenaires extérieurs de la RDC ont brillé par « des déraillements et des apriorismes négatifs » tendant a présager un échec du processus électoral et une issue apocalyptique des résultats des scrutins. « Personne ne tirerait aucun intérêt à la déstabilisation de ce pays », a encore conseillé le Coordonnateur du FCC qui a rappelé que la communauté internationale demeure un partenaire de la RDC, avant de l’inviter à « travailler pour la paix et la stabilité à travers les prochaines élections qui permettront la légitimation des futurs animateurs des institutions ».

 

Nouvelles adhésions au FCC

Le FCC, qui travaille activement pour cette fin, continue de ménager sa monture. Hier, avant la conférence de presse, elle a enregistré l’adhésion d’une vingtaine de nouveaux membres parmi lesquels des gouverneurs de province (Mongala, Maïndombe et Sud-Ubangi), des partis et regroupements politiques, des organisations de la société civile (surtout des associations des jeunes) ainsi que des personnalités indépendantes dont le plus remarqué aura été Jean De Dieu Olako, fraichement parti à la retraite après avoir servi la nation au sein de la Police nationale Congolaise.

A ces nouveaux adhérents, le Coordonnateur Néhémie Mwilanya les a félicité « pour avoir choisi la bonne part : celle du Congo ». « Vous rejoignez la grande famille de ceux qui, hier comme aujourd’hui, se battent pour le Congo, ceux qui ont adhéré à la vision du Président Joseph Kabila pour rebâtir le pays, lui offrir les gages d’une sécurité et une stabilité durables et donner de l’espérance au peuple ».

Jonas Eugène Kota

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =