PRODUCTION PETROLIERE : JOSEPH KABILA INAUGURE UNE NOUVELLE PLATE-FORME DE PERENCO

Spread the love

La cité de Muanda, dans la province du Kongo Central ne doit pas sa célébrité que par la beauté féérique du paysage de sa côte atlantique qui attire des touristes. Elle aussi connue, depuis bientôt 48 ans pour l’exploitation pétrolière par différents opérateurs. Après plusieurs années de stagnation de la production pétrolière, Muanda va désormais connaître un regain d’activité. Et le pays vient, en effet, de réaliser une avancée notable dans l’accroissement de sa production pétrolière avec comme conséquence d’accroître également les recettes de ce secteur. Une avancée rendue possible grâce à une nouvelle acquisition de la société Perenco qui n’est autre que son appareil de forage offshore appelé « Nuada ».

Dans la mythologie celtique irlandaise, Nuada est un dieu également identifié comme un bras d’argent. L’allusion est donc claire pour signifier l’apport dont va être cet appareil de forage dans l’augmentation de la production du pétrole et, partant, des recettes pour le Trésor public.

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a personnellement été témoin de la mise en service de ce plateau de forage le samedi 10 février 2018 à Muanda, dans la province du Kongo central. A ses côtés, plusieurs membres du Gouvernement central, le Gouverneur du Kongo central ainsi que des ministres provinciaux, sans compter d’autres invités partis de Kinshasa pour l’événement.

Hôte du jour, le Gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu a salué cette nouvelle acquisition de Perenco en ce qu’il va permettre de booster la production pétrolière qui stagnait depuis plusieurs années. Il en a remercié le Président de la République pour sa vision managériale, mais aussi pour son rôle historique dans l’instauration de la paix et son engagement du pays sur la voie de l’émergence.

Selon les explications de Monsieur Adrien Broche, Directeur général de Perenco, le Nuada est un appareil unique, capable de travailler près de la côte dans des eaux peu profondes. En effet, la profondeur du bassin pétrolier à exploiter varie entre 3 et 30 mètres, là où d’autres appareils peuvent s’enliser.

Autre spécificité, le Nuada est un appareil de type jack-up, c’est-à-dire une plate-forme autoélévatrice mobile qui se compose d’une coque flottante munie d’un certain nombre de jambes mobiles et capables d’élever sa coque au-dessus de la surface de la mer. La hauteur de ses jambes est de 100 mètres pour une dimension de la plate-forme de 40 mètres de largeur contre 80 mètres de longueur. Sa capacité de forage peut aller jusqu’à 10 kilomètres de profondeur. Et sa capacité de levage est supérieure à 200 tonnes, ce qui lui permet de remonter plus de 2.500 mètres de vieux équipements. Cette plate-forme va aussi permettre de réaliser des forages déviés pour aller chercher de meilleures zones de production dans des réservoirs difficiles à produire.

Le Nuada est un investissement qui pèse  plus de 70 millions de dollars. Il va permettre à Perenco d’accroître sa production pétrolière jusqu’à 5 milles barils par jour, soit plus de 2 millions de barils pour l’année 2018. Pour cette année, le nouvel appareil doit réaliser 11 interventions sur les puits existants.

Tout en remerciant le Chef de l’Etat pour son attention et les facilités qu’il ne cesse d’accorder à la société qu’il dirige, Adrien Broche a fait savoir que cette aventure partagée va encore durer longtemps parce qu’il croit en la RDC. Perenco a, en effet, vu sa convention offshore renouvelée pour une durée de 20 ans. L’avenant 8 y relatif a été signée puis validée par le Président de la République moyennant 1,5 milliards de dollars.

20 nouveaux puits à terre devraient bientôt entrer en exploitation, tandis que d’autres projets de valorisation des ressources gazières sont en cours pour la production d’au moins 100 mégawatts d’énergie électrique au profit de l’entreprise et surtout de la population locale.

Dans les prochains mois, Perenco va installer une nouvelle plate-forme dénommée Fololo 2. Cette plate-forme permettra électrifier certaines installations et mettre en place des équipements de pompage immergés pouvant redonner une deuxième jeunesse à des puits déclinants depuis son entrée en exploitation en 1972. La société Chevron était la première opératrice en on-shore, suivie de Total-Fina en offshore. Le groupe Perenco y opère depuis 2000, d’abord en on-shore puis en offshore depuis 2004.

Pour sa part, le Ministre des hydrocarbures, Aimés Ngoyi Mukena, a fait savoir que cette cérémonie inaugurait une série de nouveaux rendez-vous de mise en valeur des ressources pétrolières et gazières de la RDC. Après avoir survolé l’énorme potentiel pétrolier du pays déjà identifié dans 24 des 26 provinces, il a fait savoir que son ministère a travaillé deux ans durant sur les opportunités d’investissement du secteur pétrolier au regard de la nouvelle loi du 1er août 2015.

L’inauguration de la plate-forme Nuada va être suivie du lancement prochain des activités de la cuvette centrale avec la société Comico sur les blocs 1, 2 et 3, et, en Ituri dans le Graben Albertine avec  le groupe Total pour le bloc 3.

Après ces discours et quelques explications supplémentaires sur la terre ferme, le Chef de l’Etat a été conduit dans une visite des installations de la nouvelle plate-forme située à 15 minutes de vol par hélicoptère. Et au terme de cette visite, c’est un Joseph Kabila satisfait qui s’en est retourné, accompagné par une population reconnaissante qui le lui a signifié par ses ovations.

Yvon RAMAZANI

Envoyé spécial à Muanda

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
12 + 9 =