MANIEMA : LE FPI INAUGURE 4 PONTS SUR L’AXE KINDU-LOKANDO

Spread the love

Le Gouverneur de la province du Maniema a procédé, samedi 28 septembre 2019, à l’inauguration de quatre ouvrages d’art financés par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) et exécuté par l’Asbl Ingénieurs réunis pour le développement de l’Afrique au Congo (Irdac). Le FPI vient ainsi de matérialiser la promesse faite à la population de Kailo, secteur de Bangengele, par la remise officielle de ces quatre ponts jetés sur l’axe routier Kindu-Lokando au Gouverneur de la province du Maniema, Auguy Musafiri. La coupure du ruban symbolique s’est faite en présence du Directeur Général Adjoint du FPI, Boniface Kasembe, ainsi que des autorités politico-administratives et coutumières du Maniema.

Il s’agit des ponts jetés sur les rivières Lononga au PK9 (6,60 m de portée et 4,40 m de largeur), Solo au PK11 (5,30 m de portée et 4,40m de largeur), Lombo au PK15 (9,50 m de portée et 4,40 m de largeur) et Delade au PK31 (d’une portée de 9 m et 4,40 m de largeur). Ces ouvrages d’art, d’une capacité portante pour chacun de 32 tonnes, vont servir à relier la ville de Kindu au centre d’instruction militaire de Lokando situé à 60km du chef-lieu de la province, et surtout faciliter la population riveraine d’évacuer leurs produits champêtres vers les centres de consommation. Il en sera de même pour le tourisme, car c’est la voie qui donne accès au parc de la Lomami.

Selon le le représentant de l’Asbl IRDAC, maître d’ouvrage de ces réalisations, prévus  pour une durée de 5 mois, les travaux de construction ont glissé 3 mois de plus à cause des difficultés pour acheminer les matériaux en provenance  de Kinshasa.

Pour le ministre provincial en charge des travaux publics et infrastructures, Aloïs Kitinga, l’implication du FPI dans la construction de ces ponts en béton armé entre dans la droite ligne du programme du gouvernement provincial.

Le Directeur Général Adjoint du FPI, qui a rappelé que ces ouvrages rentrent dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du chef de l’Etat pour l’interconnexion des entités par voie routière, a invité les bénéficiaires à un sens de responsabilité dans la gestion et l’entretien de ces ouvrages. «Par cette intervention, nous voulons démontrer que le FPI reste un instrument au service de l’Etat et des populations. Nous vous assurons que les bons promoteurs bénéficieront de l’appui de notre institution», a-t-il encore assuré.

Il a, par ailleurs, relevé que ces ouvrages visent 4 objectifs principaux, notamment le renforcement des capacités de la communauté de Kailo à se prendre en charge par l’augmentation de l’accès des populations bénéficiaires aux services fournis par les infrastructures routières; la réduction de l’enclavement des populations de Lokando et celles riveraines de l’axe Kindu-Lokando en leur facilitant l’évacuation de leurs productions agricoles, et en boostant les échanges commerciaux dans la province.

Pour leur part, le souhait des bénéficiaires est que le FPI ne s’arrête pas en si bon chemin. Ils attendent de lui le parachèvement de la subvention de 5 autres ponts restant pour atteindre Lokando dans le territoire de Kailo.

Avec FPI

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
28 + 12 =