KINGAKATI : KABILA POUR DES REFORMES INSTITUTIONNELLES ET CONSTITUTIONNELLES

Spread the love

Les sociétaires du Front Commun pour le Congo (FCC) se sontn réuni ce lundi 23 décembre 2019 à Kingakati, autour de leur Autorité morale, Joseph Kabila Kabange, à qui ont dévoilé les conclusions des résolutions et recommandations de leur retraite politique de fin novembre dernier à Mbuela Lodge, dans le Kongo Central. L’occasion était indiqué pour le Sénateur à vie de s’exprimer pour la première fois depuis qu’il a quitté le pouvoir voici une année.

Joseph Kabila s’est, en substance, félicité de l’unité et la cohésion qui règne dans les rangs du FCC une année après les élections, et en a félicité les membres.

S’exprimant sur la vie nationale et le fonctionnement des institutions, l’ancien Président de la République s’est prononcé pour la respect de la Constitution tout en estimant nécessaire de procéder à certaines réformes de la loi fondamentale et des institutions afin de mieux les adapter aux besoins du développement. Ces réformes devraient porter, pour lui, particulièrement sur l’organisation des élections, estimant que celles-ci ne doivent pas coûter  plus cher que le développement.

Joseph Kabila s’est également prononcé en faveur du maintien et du renforcement de la coalition entre le FCC et CACH, cela dans le strict respect de l’accord, sans quoi le pays sombrerait dans le chaos. « Quand on prend un engagement, il faut aller jusqu’au bout », a-t-il dit en substance, ajoutant que « le respect de la parole donnée doit être de rigueur ».

Lors de sa retraite politique de Mbuela Lodge, le FCC avait procéder à un examen de son organisation et son fonctionnement, ainsi que ses référents idéologiques et programmatiques. Les participants avaient également abordé les questions relatives au fonctionnement, d’une part, des institutions issues des élections et, d’autre part, de la coalition FCC-CACH. Un intérêt avait également été porté sur les préoccupations sociales et sécuritaires de la population.

Le FCC avait, à l’occasion, exprimé sa solidarité avec la population affectée, notamment par les tueries de Beni, Uvira et Fizi, le crash aérien de Goma ainsi que les catastrophes naturelles. La plate-forme kabiliste avait aussi exprimé son soutien aux forces de sécurité et de défense avant d’inviter les institutions publiques à prendre les mesures qui s’imposent pour arrêter les violences et apporter l’aide humanitaire nécessaire aux victimes de ces attaques et catastrophes.

Nous y reviendrons

YR

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
30 + 29 =