PRESSIONS DE FIN D’ANNÉE : L’ÉCONOMIE RÉSISTE

Spread the love

« Le cadre macroéconomique résiste aux pressions qui s’observent et se multiplient » en cette période de fin d’année. C’est ce qu’a déclaré le Vice-Premier ministre  en charge du budget ce mardi 24 décembre 2019 au sortir de la réunion hebdomadaire de conjoncture économique que préside le Premier ministre Sylvestre Ilunga à la Primature. Mayo Mambeke a ajouté, selon les indicateurs présentés à la réunion par sa collègue du Plan, Elysée Munembwe, et le Gouverneur de la Banque centrale, que le Gouvernement tient bon et qu’il y a bon espoir que l’année 2019 se termine dans le contexte du cadre macroéconomique fixé au départ.

Les poussées s’observent notamment sur le marché de change qui s’emballe en raison des spéculations et à la surenchère liées au contexte de la fin de l’année. Cependant, a encore rassuré le VPM Mayo, la note de conjoncture conforte le Gouvernement à poursuivre la même conduite de rationalisation des dépenses publiques qui, en cette période, a tendance à l’expansion avec le risque de déboucher sur l’implosion du cadre macroéconomique si l’on doit répondre à toutes les sollicitations.

Cette gestion prudentielle est d’autant plus importante que le Gouvernement doit avoir, dans les cinq jours à venir, une dernière revue de l’année avec le FMI. Il est donc tenu de respecter ses engagements qui lui incombent  en termes de critères de performance.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
7 + 9 =