KABWELULU ET MATUKU EMBARQUENT LE PALU AU FCC

Spread the love

Martin Kabwelulu et Lambert Matuku ont déclaré avoir signé la charte du FCC avec le quitus du Secrétaire général du Palu, Antoine Gizenga, au terme d’une concertation en interne. Cet engagement n’est que logique, ont-ils indiqué, du fait qu’ils sont membres du Gouvernement et participent à la gestion du pouvoir au nom du Palu.

Un nouvel adhérent, et non des moindres, vient d’allonger la liste des membres de la nouvelle méga plate-forme Front Commun pour le Congo. Il s’agit du Parti Lumumbiste Unifié (PALU). L’adhésion s’est faite ce samedi 7 juillet 2018 à travers la signature de la charte constitutive du FCC par les Ministres Martin Kabwelulu et Lambert Matuku. Ce même jour, Aimé Kilolo, célèbre avocat congolais, a également signé cette charte.

S’exprimant après cet acte, Aimé Kilolo l’a justifié comme étant une prise de possession de l’héritage des pères de l’indépendance de la RDC et une réponse au souci de donner au peuple congolais ce qui lui revient, à savoir la prospérité économique et sociale. Ce geste est aussi un accomplissement du testament légué aux Congolais par M’zee, à savoir « le Congo d’abord ». Aimé Kilolo a aussi indiqué que cet engagement s’inscrit dans la logique des propos du Chef de l’Etat qui, dans un de ses discours sur l’état de la Nation, évoquait la nécessité de consolider le tissu économique et social, ainsi que celle du renforcement de l’autorité de l’Etat et de la sécurité des biens et des personnes sans oublier le renforcement de la démocratie. Il s’agit aussi d’accompagner les 46 millions d’électeurs dans leur auto-prise en charge pour le Congo.

Pour leur part, Martin Kabwelulu et Lambert Matuku ont déclaré avoir signé la charte du FCC avec le quitus du Secrétaire général du Palu, Antoine Gizenga, au terme d’une concertation en interne. Cet engagement n’est que logique, ont-ils indiqué, du fait qu’ils sont membres du Gouvernement et participent à la gestion du pouvoir au nom du Palu.

Tout en gardant son identité t son autonomie de fonctionnement que l’indique les dispositions de la charte, le Palu s’engage à apporter son concours à la conquête démocratique du pouvoir en soutenant une seule candidature à la prochaine élection présidentielle, cela sur base d’un programme commun. Comme les autres adhérents, le parti gizengiste donne des garanties de solidarité et de bonne foi avant, pendant et après les élections, et reste soumis à la discipline du groupe et respectueux de ses droits en tant que membre.

Cette adhésion du Palu rentre dans l’ordre logique des choses dans cette alliance électorale et de gestion de la chose publique. C’est, en effet, depuis 2006 que Gizenga et le Président Joseph Kabila, autorité morale du FCC, sont unis dans une alliance politique pour la gouvernance du pays. Cette alliance s’est traduite en 2006 par la nomination de Gizenga puis Adolphe Muzito comme Premier ministre. Par la suite, le Palu a toujours été représenté au Gouvernement par certains de ces membres tels que Marti Kabwelulu et Lambert Matuku.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
24 + 17 =