JOHN TSHIBANGU ARRETE A DAR ES SALAAM

Spread the love

L’ancien officier des FARDC John Tshibangu, passé à la rébellion, est aux arrêts à Dar es Salaam en Tanzanie depuis hier lundi. Détenu aux services spéciaux tanzaniens, il a subi une première audition ce mardi. Il a été repéré dans un contrôle de routine à l’aéroport de Dar Es Salaam alors qu’il venait de Naïrobi. De son vrai nom Dédé Mulamba Mungengele, Tshibangu détenait sur lui un faux passeport zambien au nom de Jordan Kabamba et un autre centrafricain au nom de Samuel Nguerefara.

Dédé Mulamba alias John Tshibangu a diffusé récemment une vidéo de son supposé maquis dans laquelle il donnait au Président Kabila 45 jours pour quitter le pouvoir, sans quoi il allait lancer l’assaut pour le renverser.

Commandant adjoint et Chef d’état-major de la 4ième Région militaire à Kananga, Tshibangu avait fait défection de l’armée en 2012 pour, dans un premier temps, contester les résultats des élections de 2011 et, ensuite, se constituer un mouvement politico-militaire, le FPCCD, en vue de conquérir le pouvoir par les armes. Mais l’homme traine une réputation sulfureuse au sein de la diaspora congolaise par ses pratiques d’arnaque sous prétexte de lever les fonds pour sa lutte armée.

John Tshibangu, qui s’est bombardé le grade de Lieutenant Général, écume aussi des pays comme la Centrafrique, le Sud Soudan, la Zambie, la Tanzanie, l’Ouganda ou le Kenya où il s’adonne au faux monnayage et au trafic des minerais. Il entretient également une bande de mercenaires dont certains de ses lieutenants ont été récemment arrêtés en République centrafricaine, tandis que lui-même était activement recherché dans ce même pays pour association avec des mouvements rebelles locaux.

Congovirtuel

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
7 ⁄ 1 =