FATSHI SE FAIT CORROMPRE PAR KABILA, SELON FAYULU!

Spread the love

Dimanche à Camp Luka, Fayulu a déclaré que Joseph Kabila continue de diriger le pays en corrompant Félix Tshisekedi, et que celui-ci pratiquerait aussi, la corruption par des nominations à des postes rémunérateurs comme avec Freddy Matungulu. Mais lui-même ne dit pas pourquoi il soutient le Dr Muyembe, désigné par le même fatshi pour combattre Ebola ; sinon par sa tentative de tirer des dividendes tribalo-politiques sur le dos de ce même Muyembe qui est de l’ex-Bandundu comme lui.

Martin Fayulu Madidi s’est définitivement fait une fixation sur la personne de Joseph Kabila Kabange, ancien Président de la République et Autorité morale de l’actuelle majorité parlementaire. Se convainquant que ce dernier continuerait de régenter le pays même s’il n’est plus officiellement en fonction, le candidat malheureux à la dernière présidentielle ne rate donc pas l’occasion pour charger Kabila qu’il tient pour responsable de ses déboires électoraux.

A chacune de ses sorties donc, il réserve une bonne part de ses charges contre Joseph Kabila après avoir provoqué une crise frontale contre Félix Tshisekedi en le traitant, dans ses sorties, tantôt de pantin, tantôt de marionnette ou encore de masque de Kabila qui, pour lui, est le véritable détenteur du pouvoir malgré les élections. Dimanche dernier encore, dans un meeting de son parti Ecide au camp Luka – sa « base » ethno-tribale – Martin Fayulu est revenu sur son thème, cette fois-ci en portant des accusations à peine voilée sur un sujet particulièrement délicat.

Fayulu a, en effet, laissé entendre que le nouveau pouvoir, à savoir Félix Tshisekedi Tshilombo et ses différents démembrements, se font corrompre par Joseph Kabila qui détient, selon lui, les rênes du pouvoir. « Kabila a pris leur mesure. Il s’est dit que je vais les avoir avec la corruption. C’est ce qui fait que les choses se passent comme elles se passent », a-t-il déclaré, affirmant par là que Tshisekedi et son personnel sont corruptibles et fonctionnent au rythme des billets verts que distribuerait Joseph Kabila.

Plus incisif encore, il a directement accusé le nouveau régime de baser son action sur la corruption. « Ils ont dit que si tu as le pouvoir, tu as l’argent. Ils ont placé des pièges en disant si vous avez le pouvoir vous allez récolter l’argent comme les arachides », a-t-il encore déclaré. Dans ce dernier cas, Fayulu faisait certainement et directement allusion à la nomination de Feddy Matungulu, ancien sociétaire de Lamuka, comme représentant de la RDC à la BAD. Une nomination qui, selon son entendement, est un débauchage moyennant les revenus que va désormais engranger Matungulu dans ses nouvelles fonctions.

Freddy Matungulu, Félix Tshisekedi et Joseph Kabila apprécieront certainement ces nouveaux pics qui touchent nettement à leurs images et dans un domaine qui fait la frilosité des partenaires extérieurs et même des Congolais eux-mêmes qui sont les premières victimes de la gangrène de la corruption.

Entre-temps, le même Fayulu devra justifier devant ses militants le soutien que lui, opposant, appelle à apporter au Dr Muyembe Tanfum désigné par le même Félix Tshisekedi, qu’il vilipende, pour mener la lutte contre Ebola. Qui donc l’a corrompu pour soutenir une personnalité désignée par un corrompu, de surcroit ne détenant pas l’imperium, pourrait-on lui demander.

En attendant, on n’exagèrerait pas de penser que par cette manœuvre, Martin Fayulu tente de tirer des dividendes politiques sur Ebola par un insidieux élan tribal sur la personne de Muyembe Tanfum. En effet, Fayulu s’exprimait dimanche à camp Luka, connu comme bastion de l’ex-Bandundu dont lui-même est originaire.

Or, le docteur Muyembe est également originaire du Kwilu. Donc…

Ici aussi, les populations éplorées de Goma, Beni, Butembo, et de l’Ituri apprécieront cette forme d’instrumentalisation politique de leurs malheurs. On se souvient, en effet, de comment Fayulu avait traité Mbusa Nyamwisi quand celui-ci avait décidé de se rapprocher de Tshisekedi pour apporter son appui à la lutte contre Ebola dans le Nord-Kivu.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
4 × 18 =