Elections en 2023 : Corneille Nangaa tire à nouveau la sonnette des préparatifs

Spread the love

« Les questions politiques sont flexibles. Des acteurs politiques qui ne s’entendent pas sur un point durant deux ans, peuvent, en une heure, trouver un accord ; alors que les questions techniques sont rigides. Si, pour préparer un scrutin, il vous faut 5 jours, vous devez vous préparer techniquement pendant les 5 jours, vous ne pouvez pas raccourcir ». Ainsi s’exprimait hier dimanche, Corneille Nangaa, Président de la Ceni, à la clôture de l’atelier de renforcement des capacités en logistique électorale.

Le Président de la centrale électorale a indiqué que cette formation marque le début des préparatifs des prochaines élections prévues en 2023. Par ses mots, et soucieux de voir la RDC engager réellement les préparatifs attendus, Corneille Nangaa est revenu sur son appel aux autorités d’accompagner la Ceni dans ces préparatifs.

« Les préparatifs ont commencé et nous comptons sur les autorités nationales, en commençant par le Chef de l’État, le gouvernement de la République, le Parlement (Sénat et Assemblée nationale) pour l’accompagnement de ce processus », a-t-il déclaré. Evoquant le débat actuel suer les réformes électorales, il a fait savoir que la Ceni accompagne et accompagnera la gestion et le traitement de ces questions politiques et juridiques en plus des aspects techniques « qui devront être mis ensemble pour concourir à l’organisation et la tenue élections de 2023 ».

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
28 + 17 =