« ENSEMBLE » A St THÉRÈSE : 30 PARTIS, 10.000 MILITANTS

Étonnant, tout de même ! Que des partis censés avoir pignon sur rue comme le MLP, l’ARC, le PDC, l’UNAFEC, le MLP, l’UNADEF, ou encore l’ADURE, le CONADE, la SCODE le MSR, le MPCR, Envol, le PLD, le PND,  l’UDA Originelle (pour ne citer que ceux-ci parmi les plus connus-  avec presque tous, leurs leaders présents, que toutes ces formations politiques – au moins 30 – et des associations réunies autour d’une même plate-forme soient incapables de réunir plus de 10.000 personnes dans la capitale, soit en moyenne 300 personnes par…

Read More

MENDE DÉBUSQUE LE TRIUMVIRAT DE MACRON

« Nous avons aussi évoqué la situation en République démocratique du Congo. La position de l’Union Africain et des pays de la région est pour moi essentielle, j’y suis très attaché et, je peux dire ici, que nous partageons constamment avis et position, et que la France soutient l’initiative prise par le président de l’Union Africaine en lien étroit avec le président angolais ». Ces propos sont d’Emmanuel Macron. Il les a tenus la semaine dernière au sortir d’un entretien bilatéral avec son homologue rwandais, Paul Kagamé. Des propos qui ne sont…

Read More

EXCLUSIF : LA « GUERRE DE KATUMBI » SE PRÉCISE

Ce 18 mai 2018, soit le lendemain de la fête de libération le 17 mai, RFI publie un dossier sur le débarquement des paras français à Kolwezi voici 40 ans. Loin d’un rappel historique, ce sujet, qui a déjà été traité par Jeune Afrique voici 5 jours, n’est rien d’autre qu’une forme d’avertissement, de menace ou de chantage sur Kinshasa quant à un éventuel débarquement après que les « katumbi-boys » ont promis qu’ils ne répondraient de rien si leur champion ne prend pas part aux élections. Démonstration !

Read More

ENA : FIN DE LA FORMATION SUR L’ÉVALUATION DU DÉVELOPPEMENT

Les lampions de la session de formation sur le programme  international d’évaluation du développement PIFED se sont éteints le samedi 12 mai dernier à Kinshasa, à l’auditorium  de l’ENA, en présence du Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze, du ministre congolais de la Fonction publique ainsi que de l’Ambassadeur du Canada en RDC. Cette session était co-organisée par l’Ecole nationale d’Administration (ENA) de la RDC en partenariat avec l’Ecole nationale de l’administration publique (ENAP) du Québec.

Read More

KABILA ENCORE ÉLIGIBLE : MIRINDI RECADRE MASEGABIO

Le débat sur la possibilité pour Joseph Kabila de se représenter pour un nouveau mandat présidentiel suite à la révision constitutionnelle intervenue en 2011 se corse. Ce débat a été lancé le 24 avril dernier par le juriste Jean Cyrus Mirindi lors d’une conférence débat à Kinshasa. A la suite de son argumentaire, un autre juriste, Masegabio Mululu, s’est proposé d’apporter de contre-arguments à travers une dissertation publiée dans les colonnes de notre excellent confrère AfricaNews. Un exercice qui a, à son tour, aiguisé la sagacité de Mirindi. Celui-ci vient,…

Read More

L’ENA FORME 50 CADRES SUR L’ÉVALUATION DU DÉVELOPPEMENT

Mercredi 2 mai 2018, le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenze a lancé officiellement le Programme International de Formation en évaluation du développement (PIFED), organisé par l’Ecole nationale d’administration, ENA RDC en partenariat avec l’Ecole nationale d’administration publique du Québec (ENAP). La cérémonie a également connu la présence du Ministre de la Fonction publique, Michel Bongongo, le vice-ministre de l’intérieur Basile Olongo ainsi que des formateurs africains et canadiens.

Read More

INSÉCURITÉ A L’EST : LE MAIRE DE BENI ACCUSE LES AUTOCHTONES

Nyonyi Bwanakawa pointe du doigt des autochtones de Beni, Butembo, etc. Comme complices des rebelles ougandais de l’ADF dans les tueries de l’Est. Avant lui, en 2016, les notables de Beni-Mbau et ceux du secteur Ruwenzori l’avaient aussi dénoncé. Joseph Kabila n’a fait qu’affirmer une vérité déjà connue pour interpeller les uns et les autres afin de mettre fin à cette situation.

Read More

NATIONALITÉ DE KATUMBI : ALERTE A LA TRIBALISATION!

Pour défendre la cause de ses ambitions politiques personnelles, Moïse Katumbi loue désormais les services des autorités coutumières, semant ainsi une dangereuse confusion entre la question de sa nationalité qui est d’ordre légale et ses origines qui sont d’ordre sociologique. Une dangereuse pente qui rappelle les conflits interethniques qui ont souvent endeuillé la RDC et que Katumbi cherche à allumer chez les bemba et les lamba du grand Katanga.

Read More