APRES KIN, SHADARY ET LE FCC CONQUIÈRENT MBUJI-MAYI

Spread the love

Après Kinshasa la frondeuse, la ville de Mbuji-Mayi, également présenté comme le Waterloo politique de Joseph Kabila et sa famille politique, est également tombé sous le charme du Front commun pour le Congo (FCC) et son candidat Emmanuel Ramazani Shadary. Comme à Kinshasa avec le Stade Tata Raphaël, c’est également dans un stade que Mbuji-Mayi a adopté Shadary. Et pas n’importe quel stade : le stade Kashala Bonzola, du nom mythique de cet ouvrier congolais qui perdit sa vie dans un chantier immobilier sous la colonisation.

Arrivé dans la capitale diamantifère ce même jeudi 8 novembre 2018 en milieu d’après-midi, Emmanuel Ramazani Shadary, qui a été précédé un jour plus tôt par Bruno Tshibala et une forte équipe du FCC, a dû se frayer un chemin à l’aéroport de Bipemba pour pouvoir gagner le stade qui était déjà plein comme un œuf. Les 30.000 places assises de ce stade pimpant neuf n’ont donc pas suffi pour accueillir tout le monde qui y affluait, surtout ceux qui quittaient l’aéroport après l’arrivée de Shadary pour l’y rejoindre.

C’est sous une pluie battante que le candidat Ramazani Shadary, qu’accompagnait le Coordonateur du comité stratégique du FCC, Néhémie Mwilanya, va arriver au stade dont il fera le tour sous la pluie avant de s’installer à la tribune centrale d’où il va s’adresser à la population. « Nous allons aux élections. Soyez prêts et vigilants », lance-t-il en leitmotiv comme il l’avait fait à Kinshasa.

Le moment était très indiqué pour Emmanuel Ramazani Shadary de présenter son équipe provinciale du FCC dirigée de mains de maître par Alphonse Ngoyi Kasanji. « Les élections auront lieu et nous allons les gagner pour l’intérêt supérieur de la population et l’enracinement de la démocratie », poursuivra-t-il dans son adresse.

Le candidat Shadary n’a pas manqué de rendre hommage au chef de l’État avant d’adresser ses chaleureux remerciements à la vaillante population de Mbuji-Mayi qui est venue l’accueillir et l’écouter malgré l’adversité de la météo. Sa journée s’est poursuivie à son quartier général temporaire où il a procédé, entre autres, à l’évaluation de cette nouvelle et précieuse conquête.

Jonas Eugène Kota

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
13 − 2 =