A SON TOUR, L’UDPS PREND D’ASSAUT ET BOUCLE LE PALAIS DU PEUPLE

Spread the love

Alors que les blessures du blocus du 12 juin 2020 n’ont pas encore cicatrisé dans leur moral, les députés nationaux font de nouveau l’objet d’une chasse à l’homme. Depuis la matinée de ce 23 mois, en effet, une horde de motards communément appelés « wewas » ont pris d’assaut le palais du peuple, siège du Parlement, où ils s’adonnent à des actes de violences sur les députés et tout passant ou visiteur apparenté.

L’enceinte et les parages de la bâtisse chinoise ressemblent à des scènes d’intifada avec ces motards qui lancent des pierres sur tout véhicule qui tente d’accéder et même à ceux qui passent jusqte sur les allées qui ceinture ce bâtiment. A la base, leur colère contre les propositions de lois de Minaku et Sakata qu’ils accusent de vouloir mettre la magistrature sous coupe réglée du ministère de la Justice. Une tentative, pour l’Udps dont émanent ces assaillants, d’inhiber l’indépendance des magistrats et violer le principe de séparation du pouvoir.

Plusieurs députés témoignent avoir essuyé des jets de pierre et même des bousculades. Certains se sont vus déchirer les vêtements, tandis que d’autres, comme le rapporteur de l’Assemblée nationale, se sont fait caillasser leurs véhicules dont certains ont perdu une partie des pare-brises. D’autres encore, qui ont appris l’information alors qu’ils étaient en route, ont préféré rebrousser chemin.

Le rapporteur de la chambre basse s’en est plaint et dénonce vigoureusement ce comportement avant d’appeler les partis politiques à éduquer civiquement leurs militants. Hier lundi, l’Udps avait publié une déclaration dans laquelle elle promettait de descendre dans la rue pour obtenir le retrait, par Minaku et Sakata, de leurs propositions de lois.

La police arrivée sur le lieu plus d’une heure après, a dû disperser la centaine de militants de l’Udps à coups de gaz lacrymogènes.

Dans le chef des députés nationaux, ce nouveau blocus, qui attente à l’indépendance de l’institution parlementaire, a fait remonter une vive colère. Les élus du peuple ont juré que ce nouvel affront, venu de nouveau de la part de l’Udps après celui de Kabund, ne restera pas sans suite… C’est ce dernier qui a, d’ailleurs, présidé la réunion extraordinaire de l’Udps hier lundi. Une réunion à laquelle les différents groupes de mobilisation ont pris part…

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
30 − 23 =