COVID-19 : DECONFINÉE, GOMBE REJOINT LA TETE DES ZONES LES PLUS CONTAMINÉES

Spread the love

Lorsque les Kinois retourneront à Gombe lundi 29 juin prochain, ils retrouveront une commune demeurée au cœur de la contamination de la capitale. En effet, autrefois épicentre de la propagation du covid-19 dans la capitale, la Gombe retrouve sa position au podium des zones les plus contaminées de la capitale. Selon le bulletin de la riposte, le centre des affaires de Kinshasa compte, à la date du 23 juin 2020, 532 cas dépistés, ex-aequo avec Limete.

Après le confinement de cette commune/zone de santé, Gombe avait été relégué au cinquième, voire même sixième rang des zones contaminées à Kinshasa. Elle a ensuite repris la progression ascendante, trainant momentanément aux 4ème, 3ème et 2ème positions avant donc de rejoindre Limete.

Il est difficile, sur base des bulletins covid-19, de situer le moment de cette re-contamination pour chercher à en trouver une justification. C’est, en effet, à partir du 20 mai 2020 seulement que la classification des zones contaminées à Kinshasa est apparue dans le bulletin de la riposte. L’on note seulement que Gombe avait été confiné le 6 avril 2020 pour connaître un dé-confinement partiel le 21 avril. Une mesure qui n’avait concerné que les supermarchés et les banques pour permettre aux habitants de cette commune de se réapprovisionner.

Certains observateurs avancent que la re-contamination de la zone de santé de Gombe est partie de ce dé-confinement partiel. D’autres estiment que c’est plutôt la porosité des barrières qui a facilité l’accès à un nombre beaucoup plus important de la population. D’autres encore accusent le relâchement dans l’observance et la surveillance des mesures barrières.

Enfin, une autre frange de l’opinion considère qu’il s’agit d’une situation normale justifiée par deux choses. D’abord la réalité de la non maîtrise, par qui que ce soit, de la vraie réalité de la pandémie au sein de la population. Ensuite un reflux des contaminés vers la Gombe parmi les personnes qui s’y rendent ou même parmi les habitants de cette commune. Leurs sorties vers d’autres communes a, selon cette opinion, occasion une contamination au covid-19 de certains d’entre eux qui l’ont ainsi importée à Gombe.

Hier mardi, le Gouvernement a annoncé un nouveau dé-confinement partiel de la Gombe à partir de lundi 29 juin 2020. Seuls seront ouverts les magasins, banques, entreprises de télécoms et sièges sociaux, les établissements publics, les sociétés commerciales et industrielles, le rehaussement des effectifs dans les cabinets ministériels, les restaurants et cafés.  Les structures concernées devront placer les barrières devant l’entrée, procéder à la désinfection des lieux avant l’ouverture, procéder à la prise de température par thermoflash à l’entrée, placer le dispositif de lavage des mains à l’entrée, faire respecter les mesures barrière de port de masque et de distanciation sociale, réorganiser les heures d’ouverture et de fermeture, réorganiser le dispositif de nettoyage, organiser le suivi de l’état de santé du personnel.

Le marché central et ses environs sur un rayon de 150 mètres, les églises, les écoles, instituts et universités, les marchés et restaurants à la sauvette (malewa) restent fermés.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
27 − 17 =