Économie : Jean-Marie Kalumba Yuma se déploie pour le peuple

Spread the love

Pour qui a l’habitude de s’intéresser à la gestion républicaine et civique de la res publica, point n’est besoin de faire le pied de grue pour le voir à l’œuvre et prendre des mesures salutaires après son arrivée au pouvoir. Dans une République démocratique du Congo où le voyage par avion était un luxe réservé à une certaine catégorie sociale et où le triste constant de l’écart considérable a été réalisé entre les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes et ceux édictés par l’arrêté de 2015 y relatif, le Ministre de l’Économie, Jean-Marie Kalumba Yuma dont le dada est le soulagement de la peine des populations en adéquation avec l’idéologie de l’Union sacrée de la Nation, a réussi, depuis jeudi 27 mai, après  une réunion de plus de 5 heures avec les opérateurs du transport aérien, à baliser un compromis républicain. En effet, les deux parties se sont accordées à baisser le prix du billet d’avion dans le réseau domestique.

Réagissant à ce compromis, le Président du Comité des transporteurs aériens à la FEC, Sengamali et Madame Gueda Yav, Chairwoman de la compagnie Mwant Jet, ont exprimé leur satisfaction. Ces deux acteurs du secteur de transport aérien ont, chacun, salué cette entente qui met tout le monde d’accord.

« Il y a eu des concessions de part et d’autre. Autant les compagnies aériennes ont fait des compromis, autant pour le ministre s’est engagé au nom de l’État, à rester attentif aux doléances de compagnies aériennes. Chacune des parties s’est engagée à rester attentive au besoin de la population », dira le Président du Comité des transporteurs aériens à la FEC, Sengamali et Madame Gueda Yav : « Je suis encouragée de voir qu’on a obtenu des promesses pour nous aider à améliorer nos prix et mieux servir les passagers dans toute la République. On a tenu compte de chaque spécificité, chaise destination. Nous avons la promesse de voir baisser certaines taxes et la disponibilité de carburant à l’intérieur du pays, ce qui nous a souvent pénalisés dans la fixation de prix ».

Vu qu’il a été convenu, durant cette réunion, que le ministre de l’Économie devra, dans les prochains jours, prendre un arrêté fixant le nouveau tarif du billet d’avion des vols domestiques qui tienne compte de prélèvements fiscaux et parafiscaux rationnels dans la nouvelle grille tarifaire, le samedi 29 mai 2021, un projet d’arrêter sur la nouvelle tarification de billet d’avion a été remis à la primature. Toujours est-il que les revendications des aviateurs sur les allègements de certaines charges portent sur non seulement sur la réduction de la taxe TVA à 50 %, la suppression de frais de sécurité ou de sûreté, mais également sur la suppression de frais d’embarquement.

L’on rappelle que pour en arriver à ce dénouement, le Patron de l’économie, Jean-Marie Kalumba Yuma, avait lancé, le 10 mai 2021, des pourparlers avec les opérateurs du transport aérien avec l’objectif affiché de procéder à l’évaluation de l’arrêté de 2015. Celui-ci fixe le tarif sur le réseau domestique. Et quatre jours avaient suffi pour que les opérateurs du secteur de transport aérien se penchent sur ce dossier afin de trouver, ensemble, des pistes de solution concernant une tarification conforme à la loi.

Dans son déploiement et ayant l’œil à tout graduellement, le Ministre de l’Économie, Jean-Marie Kalumba Yuma a programmé, ce lundi 31 mai, une rencontre avec les importateurs des produits surgelés que beaucoup de Congolais, notamment des Kinois, consomment largement au quotidien. Objectif, la réduction de prix des vivres frais ne respectant la législation.

Samy BOSONGO

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =