LUTTE ANTI-COVID 19 : LE LCP-DH APPELLE À L’IMPLICATION DES JEUNES ET DES FEMMES DANS LA PRISE DES DÉCISIONS

Spread the love

Le Collectif Prévention pour la Dignité Humaine (LCP-DH) a, au cours d’une activité ce dimanche 09 août dans la commune de Bandalungwa, lancé une campagne de lutte contre la Covid-19 sous le thème : « Luttons contre la Covid-19 en impliquant les jeunes et les femmes à la prise des décisions ». À cette occasion, la Coordonnatrice nationale de cette Ong, Marina Bazinda Nzigire, a déploré le fait que les autorités publiques prennent souvent  des décisions sans consulter la base constituée majoritairement des jeunes et des femmes.

Selon elle, cette carence fait que les calendriers de la reprise des activités scolaires et académiques soient irréalistes. « Les autorités de l’Etat congolais ont-elles associé les étudiants à l’élaboration des calendriers de la reprise des cours prévue pour ce lundi 10 août ? », s’est-elle interrogé avant de répondre : « Nous constatons que non, (alors que) ce sont eux les premiers concernés qui devraient être associés pour élaborer ces calendriers ». Et de poursuivre : Il faut que l’Etat prenne en compte ces jeunes étudiants pour  lutter contre la Covid-19 dans leurs institutions universitaires respectives”.

Marina Bazinda a également invité l’Etat congolais à consulter aussi les femmes pour une bonne riposte étant donné que celles-ci sont présentes dans tous les secteurs de la vie nationale.

Enfin, la Coordonnatrice nationale du LCP-DH a invité les participants et les membres de l’Ong au strict respect des gestes barrières contre la propagation de la Coronavirus 19,  à  savoir: le port obligatoire du masque, le lavage ou la désinfection régulière des mains, l’interdiction de se serrer les mains,  la distanciation physique de 1 à 2 mètres, l’interdiction de postillonner, et enfin tousser ou éternue dans le coude).

Les participants ont aussi élaboré un cahier de charges qui sera soumis au Gouvernement pour désormais associer à toute prise de décision les jeunes et les femmes qui sont les premiers concernés dans la lutte contre la Covid-19. Le LCP-DH prévoit d’autres activités dans d’autres communes dont celle de Kintambo où se trouve le siège social de cette Ong qui œuvre également pour la protection des enfants désœuvrés, dont les enfants de la rue, ainsi que les personnes vulnérables.

Cette campagne de lutte contre la Covid-19 par l’implication de la femme et des jeunes bénéficie également du concours de l’Ong belge 11.11.11.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
27 − 12 =