LE LUALABA SE DOTE D’UN GOUVERNORAT MODERNE

Spread the love

Au nom du Président de la République, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, a inauguré, mardi 12 mars 2019 à Kolwezi, le gouvernorat de la province du Lualaba. Ce bâtiment à l’architecture futuriste vient mettre fin au contraste qui existait dans cette province potentiellement riche. En effet, créée en 2015 à la faveur du découpage territorial, la province du Lualaba ne disposait pas d’infrastructures immobilières pouvant abriter les nouvelles institutions provinciales, à commencer par l’exécutif. Celui-ci avait commencé par fonctionner dans un hôtel de la place avant de s’installer dans une résidence de location. Il fallait donc renverser la réalité.

Construit sur une période de 17 mois par l’entreprise A1Bulders sur fonds propres de la province pour un coût de Usd 9.000.000, ce bâtiment est bâti sur une surface de 6.500 m2 et dispose de bureaux pouvant abriter l’ensemble du Gouvernement provincial ainsi que les cabinets du Gouverneur et du vice-Gouverneur, soit un total d’au moins 200 personnes. Il comporte également d’autres espaces tels que la salle des conférences meublée et équipée en matériels ultra-moderne, ainsi qu’une autre salle des conférences, une terrasse pour des cocktails et autres manifestations officiels. La cour est suffisamment spacieuse pour accueillir jusqu’à 80 véhicules.

Et ce n’est pas tout. Juste à côté du gouvernorat du Lualaba, le Gouvernement provincial est en train de construire un pavillon présidentiel qui devrait être achevé au second semestre de l’année en cours.

Commentant l’œuvre de son entreprise, le Directeur général de A1Bulders, Rohani Drolia, l’a présenté comme « un point de référence et de fierté de la province » réalisé sur des standards de modernité.

Hôte de l‘événement, le Gouverneur Richard Muyej Mangez Mans a exprimé sa gratitude à toutes les autorités qui ont rehaussé de leur présence cette cérémonie avant de rendre hommage à celui qui a fait que ce rêve d’hier devienne une réalité aujourd’hui, à savoir l’ancien Président de la République, Joseph Kabila Kabange. Et au nouveau chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, il a demandé à son Directeur de cabinet de lui transmettre ses assurances de son soutien ainsi que de ses félicitations pour son élévation à la magistrature suprême.

Les défis à venir restent énormes, a reconnu Muyej qui a, cependant, exprimé sa conviction qu’avec l’adhésion du peuple et le soutien de ses élus, « la dynamique déjà amorcée se poursuivra sans désemparer ». Et de conclure : « Notre combat pour demain devra être la poursuite des chantiers en cours d’exécution à travers notre province et d’accélérer leur parachèvement ».

Après la purification du bâtiment au moyen de l’eau bénite par l’Evèque de l’archidiocèse de Kolwezi qui a également béni tous ceux qui vont y travailler, le Ministre d’Etat à la décentralisation, Azarias Ruberwa, a commencé par salué le sens de bâtisseur du Gouverneur Muyej qui, en 30 mois de mandat à la tête de cette province, a réalisé plusieurs autres œuvres.

Ce bâtiment moderne, a-t-il poursuivi, traduit la trilogie des trois « D » correspondant à la Démocratie qui a engendré la Décentralisation qui, elle, ouvre la voie au Développement.

Jonas Eugène Kota

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =