LE FCC EN RETRAITE POLITIQUE D’ÉVALUATION

Spread the love

Le Front commun pour le Congo (Fcc) se réunit depuis ce mardi 26 novembre 2019 à Kisantu, dans la province du Kongo Central dans une retraite politique d’évaluation de sa marche depuis sa création jusqu’à ce jour sous une fine pluie qui arrosait le site de plaisance de Mbwela Lodge, présidents des partis politiques et autres membres du comité stratégique de la méga plate-forme présidentielle se penchent sur les différents aspects de son existence à mi parcours sans exclusive, les questions liées aux élections et à la structuration institutionnelle sont passées au peigne fin, y compris les questions qui fâchent comme les frustrations post électorales ou d’après la répartition des responsabilités au sein du Gouvernement, sans oublier les rapports avec l’allié CACH.

L’ambiance bon enfant a ensuite cédé la place à la solennité et l’évocation des congolais disparus dans les dernières tueries à Beni, le crash de Goma ainsi que la dernière pluie à Kinshasa et ses environs.

Représentant personnel de l’autorité morale, Joseph Kabila qu’une rumeur a annoncé à cette retraite, le Coordonnateur du FCC, Nehemie Mwilanya a circonscrit ce forum d’évaluation de la marche de la plate-forme et de réflexion sur son avenir et les futures conquêtes qui l’attendent.

Il est aussi question, pour cela, de mieux cerner les adéquations entre les capacités d’avant la campagne et le contexte post électoral.

Sur instruction de l’autorité morale, les participants à la retraite sont appelés à réfléchir sur cinq points relatifs à l’évaluation de la plate-forme, sa restructuration, le partenariat FCC-CACH, l’avenir du FCC et sa contribution au fonctionnement des institutions publiques suivant les attentes de la population.

Sur l’évaluation de la plate-forme particulièrement, Nehemie Mwilanya a convié ses collègues à une autopsie sur les victoires du FCC et sa défaite à la présidentielle en vue des conquêtes à venir.

Et sur le partenariat avec CACH, l’orateur l’a défini comme étant une stratégie politique visant à prévenir la paralysie du pays par une simple cohabitation.

Entant qu’acteur politique majeur de la coalition, le FCC est appelé à veiller à la préservation de cet acquis, et les participants sont également appelés à y réfléchir

La retraite politique d’évaluation du FCC se clôture jeudi prochain.

Jonas Eugène Kota

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
25 × 7 =