ETHIOPIAN AIRLINES CLOUE AU SOL SES BOEING 737-Max 8

Spread the love

Desservie par la compagnie aérienne éthiopienne sur cinq (5) aéroports internationaux (Kinshasa, Mbuji-Mayi, Lubumbashi, Kisangani et Goma), la RDC pourrait être affectée par une éventuelle perturbation des horaires.

La direction de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines a décidé de clouer au sol, pour raison d’enquête, tous ses avions de marque Boeing 737-Max 8 jusqu’à nouvel ordre. La décision fait suite au crash, dimanche 10 mars 2019, d’un avion de la même marque qui devait relier Addis-Abeba à Nairobi. Aucun des 178 passagers et membres de l’équipage n’a survécu (sur l’illustration, quelques restes de l’avion).

Ce nouveau crash d’un Boeing 737-Max8 vient de s’ajouter à au moins deux autres d’une compagnie aérienne chinoise et une autre malaisienne. La compagnie chinoise avait aussi décidé d’immobiliser ses Boeing 737-Max8.

L’aéronef crashé d’Ethiopian Airlines était encore neuf, ce qui laisse présager d’éventuels dysfonctionnements constatés quelques minutes après le décollage, ce qui avait contraint le pilote à rebrousser chemin.

La direction d’Ethiopian Airlines n’a pas indiqué à quel point cette décision allait perturber ses vols ni comment elle comptait y remédier pour assurer la poursuite normale de son trafic. La compagnie aérienne éthiopienne dessert la République démocratique du Congo sur cinq (5) de ses aéroports internationaux, à savoir Kinshasa, Mbuji-Mayi, Lubumbashi, Kisangani et Goma.

Aucun passager de nationalité congolaise n’était à bord de l’avion qui a crashé dimanche.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =