COVID-19 : LES OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES INDEXÉS POUR LEUR HAUSSE DES PRIX

Spread the love

Le ministère de l’économie vient d’avertir les opérateurs économiques des sanctions qu’ils encourent en cas d’augmentation inconsidérée des prix de leurs marchandises à cause de la pandémie du #coronavirus. Depuis l’annonce de la présence du coronavirus en RDC et des mesures de préventions y relatives, l’on assiste, en effet, à une hausse vertigineuse des prix de certains produits, tels que les produits alimentaires et ceux liés aux règles d’hygiène, notamment les gants, les masques, les détergents et même les papiers mouchoirs. Les prix de ces produits ont littéralement décuplé. Un masque qui coûtait autour de 500 Fc en vente courante est aujourd’hui vendu à plus de 3.500 Fc. Certaines pharmacies en ville vendent carrément à 12 ou 15 dollars.

A Lubumbashi, depuis l’annonce de la fermeture des frontières par le gouvernement zambien, le sac de maïs qui coûtait 35.000 Fc se négocie désormais autour de 75.000 Fc.

Dans un communiqué ce jeudi 19 mars, la ministre de l’Economie @#Acacia Bandubola prévient que « ceux des opérateurs qui ne respecteront pas les dispositions légales en matière des prix seront sévèrement sanctionnés ».

Tout en invitant les opérateurs économiques à s’impliquant dans la lutte contre le @covid-19 et en les assurant de son accompagnement, elle leur demande aussi « d’afficher une attitude de responsabilité et de solidarité au gouvernement et à la population en ces moments difficiles ». Bandubola leur demande ainsi d’éviter « d’augmenter les prix des biens et services de manière intempestive en cette période de crise liée à la pandémie du coronavirus ».

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
30 − 16 =