Bureau du Sénat : Carole Agito positionnée à la questure pour l’USN

Spread the love

Le ticket de l’Union sacrée de la Nation pour le nouveau bureau définitif est en train de se compléter. Après la grande réunion consacrée à sa composition, en effet, deux postes demeuraient aléatoire en raison de la persistance de plusieurs candidats notamment pour la questure qui est réservée au groupe régional de la grande Orientale.
La question vient d’être réglée au terme d’une réunion du caucus des Sénateurs de cette espace régional qui a dû procéder par un vote pour départager les candidats. Carole Agito Amela l’a remporté haut la main avec 5 voix sur les 12 Sénateurs de la grande Orientale. Elle avait, en effet, en face d’elle, 5 candidatures pour le même poste, à s’avoir : Dieudonné Fikiri, James Bayukita et Madeleine Nikomba pour la province de la Tshopo ; Jean Bakomito pour le Bas-Uele et Papy Bazego pour le Bas-Uele dont est originaire Carole Agito.
Cette dernière a ainsi remporté le choix de ses pairs Sénateurs là où la plupart de ses concurrents n’ont récolté que leurs propres voix. Pour d’aucuns, le positionnement de Carole Agito est le fruit de sa carrière professionnelle et politique qui l’a vue émerger ces vingt dernières années dans le milieu des femmes leaders congolaises.
DG a.i. de la Sonas à laquelle elle a redonné ses lettres de noblesse, Carole Agito a su repositionner cette société nationale dans l’orbite du monde des assurances aujourd’hui ouverte à la concurrence. Désireuse de continuer à servir Dédé compatriotes, Agito n’a pas hésité à démissionner de son poste tant convoité à la tête de la Sonas pour aller se mettre en compétition électorale aux sénatoriales de 2018-2019. Après avoir convaincu les députés provinciaux de sa seule province du Bas-Uele, la voici qui vient de convaincre 11 Sénateurs de la grande Orientale qui compte aujourd’hui trois provinces.
JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
14 + 11 =