AFFAIRES TUNDA ET VIOLENCES A KIN : SYLVESTRE ILUNGA SURPREND ET FAIT PEUR !

Spread the love

Depuis sa déclaration au sujet de l’arrestation qu’il a jugée irrégulière du vice-Premier ministre en charge de la justice, le Premier ministre fait l’objet d’un rush communicationnel sans précédent ni limite contre sa personne. Accusé d’outrage au Président de la République pour lui avoir donné des « injonctions » par une déclaration médiatique, le chef du Gouvernement fait l’objet de toutes les qualifications aussi bien des proches du chef de l’Etat que d’autres militants et inconditionnels de ce dernier.

Haut Représentant et conseiller plus que spécial du Président de la République, Kitenge Yesu charge sas aucune élégance le Premier ministre dans un tweet devenu viral dans les réseaux sociaux et les média congolais en ligne. Avant lui, c’est le professeur Ntuba Luaba, ancien proche de Joseph Kabila passé aujourd’hui dans le camp tshisekediste, qui a largué, le week-end dernier dans les réseaux sociaux, un draft dans la même veine. Depuis, le document sert de bréviaire à tous les internautes qui se font une délectation de trébucher sur le chef du Gouvernement. Globalement, on croit comprendre que la démarche viserait un double objectif : pousser le Premier ministre au dépit jusqu’à le voir démissionner, ou le dresser autant possible dans l’opinion contre le chef de l’Etat.

Sylvestre Ilunga est seul maître de sa communication !

Certainement dans cet objectif, d’autres sources, relayées depuis ce matin par certains médias, laissent entendre que la déclaration du Premier ministre lue par son porte-parole serait venue, en réalité, du FCC et plus précisément du PPRD. Vérification faite par congovirtuel auprès de la Primature, il n’en est rien. Le Conseiller principal en charge de la communication du Premier ministre a été enregistré dans les locaux attenants au bureau de Sylvestre Ilunga. Les images montrent, entrain de sortir, quelques participants à la réunion qui venait de se teir et de laquelle est issue cette déclaration.

« Les gens ne savent pas qu’avec Ilunga Ilunkamba, les choses ne se passent pas comme ailleurs où des conseillers peuvent faire des déclarations au nom de leur titulaire sans en référer à lui », commente, ce lundi matin, un Conseiller plutôt amusé. Et d’assurer que « tout ce qui sort de la Primature, par quelque voie que ce soit – surtout pour les médias -, est méticuleusement suivi par le Premier ministre qui en donne son accord final ».

Jusque-là peu connu pour sa combattivité, le PM fait désormais peur

Et un autre de constater que tout le monde a été pris au dépourvu avec les dernières prises de position du Premier ministre sur les dossiers des casses liées aux manifestations de la semaine dernière à Kinshasa et l’arrestation de son VPM Célestin Tunda ya Kasende. « Jusque-là, tout le monde le croyait à ce point affable que personne ne semblait penser qu’il serait capable de s’assumer pleinement comme chef de l’Exécutif national », commente encore un Conseiller qui conclue que « finalement, même ceux qui sont en train de le vilipender de manière aussi irresponsable donnent la preuve qu’ils ne le connaissent pas ».

« Même ceux de sa génération politique ne l’ont manifestement jamais connu », déclare encore un autre vétéran de la scène politique congolaise, faisant certainement allusion à Kitenge Yesu, cacique du mobutisme. Notre interlocuteur se souvient que Kitenge Yesu avait déclaré se retirer de la vie politique après les élections de 2018. Ce dernier avait, en effet, déclaré que sa mission était accomplie après l’élection de Félix Tshisekedi.

Tout compte fait, on en vient de conclure que la position de Sylvestre Ilunga et la fermeté de son ton ont surpris plus d’un stratège du chaos institutionnel manifestement orchestré dans certaines officines. Personne, en effet, ne pensait intégrer la donne du Premier ministre, chef du Gouvernement, alors que l’homme avait déjà eu à donner des indications sur le manager qu’il est et sa pugnacité. On révèle, en effet, que c’est lui, Sylvestre Ilunga, qui avait littéralement tapé du poing sur la table pour mettre fin aux tergiversations qui faisaient trainer en longueur la publication de son Gouvernement.

Une chose est désormais sure, les faucons de tous bords vont désormais compter avec Sylvestre Ilunga dans leurs calculs. En attendant, des sources dignes de foi ont fait état d’échanges que le Premier ministre aurait eu ce week-end avec le Président de la République à la cité de l’Union africaine. Certains ont même parlé du dépôt de la démission de Ilunga Ilunkamba.

Depuis l’incident judiciaire avec Célestin Tunda, le Président de la République ne s’est pas encore exprimé officiellement. Seuls certains de ses proches collaborateurs, dont Kitenge Yesu, se répandent dans les médias sociaux notamment.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
18 × 18 =