Visite d’inspection et d’évaluation du Du DG a.i du FPI Kalenga Jean Claude

Spread the love

Le Directeur Général intérimaire du FPI, Jean Claude Kalenga a effectué ce mardi 31 aout 2021, une visite d’inspection et d’évaluation dans la commune de Limete. Jean Claude Kalenga a premièrement visité un bâtiment acquis par dation en paiement au Quartier Kingabwa et ensuite évalué le niveau d’exécution des travaux au Centre féminin Marie Antoinette Mobutu à la 13eme rue Limeté en pleine rénovation par la Fondation Denise Nyakeru qui a sollicité et obtenu du FPI, une subvention.

Cette descente sur le terrain de Jean Claude Kalenga, DG a.i du FPI accompagné des quelques cadres a été voulu pour visiter un énième immeuble récupéré par le FPI dans le cadre du recouvrement forcé de ses créances auprès ses débiteurs insolvables.   Le dernier immeuble acquis en dation en paiement se situe dans la commune de Limete, quartier Kingabwa sur l’avenue de l’Est n°12/4920. Cela suite à l’exécution de l’ordonnance n° 185/MU.302 du tribunal de commerce Kinshasa Matete et RP34.558 du tribunal de paix de Matete, dossier inscrit au numéro RHJ135/CPHJ/GMB/21. Le FPI a récupéré cet immeuble auprès de la Société générale de commerce spécialisé dans la production du papier n’a pas réalisé le projet sollicité depuis 2015. Tout compte fait à ce jour allant du Montant principal ajouté des intérêts financiers et du retard. La créance du débiteur s’élève à 5.300.000 (Cinq million trois cent mille dollars Américains).  A tous les débiteurs insolvables du FPI, le DG a.i Jean Claude KALENGA a promis de durcir le ton quant aux recouvrements forcés.

La bonne gestion passe aussi par l’inspection, l’évaluation et la supervision. C’est dans ce sens que s’inscrit cette descente du DG a.i du FPI et sa suite au Centre Féminin Marie Antoinette Mobutu à la 13ème rue Limete industriel. Ce site historique est en plein réhabilitation et modernisation grâce à la fondation DNT et le FPI parmi tant d’autres partenaires a eu à accorder une subvention sollicitée par cette Fondation.

Le tour du chantier a été fait. En sa première phase les travaux en cours d’exécution concerne les bâtiments de l’école secondaire, primaire et maternelle l’atelier de couture et les travaux de gestion des eaux de pluie. Très satisfait de la gestion des fonds octroyés par subvention, jean Claude Kalenga, DG ai du FPI a félicité la FDNT qui s’aligne aux exigences de contrôle éditées par le FPI.

Un Target s’est donné à achever tous les travaux d’ici la rentrée scolaire prochaine et les bénéficiaires du Centre féminin Marie Antoinette Mobutu pourront jouir d’un cadre répondant aux normes de la modernisation.

CellCom Fpi

Related posts