Lutte contre la pauvreté : Financé par le FPI, le projet « Grand Kasaï » lancé ce mercredi

Spread the love

Le volet « Grand Kasaï » du Programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités a été lancé ce mercredi 11 Août à Mbuji-Mayi avec la pose de la première pierre des travaux. Financés à hauteur de Usd 14 millions par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI), les travaux consistent en la construction et la modernisation des infrastructures scolaires et sanitaires

La cérémonie, pour ce faire, a eu lieu à l’Institut Kalenda Mudishi où avait étudié le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et à l’hôpital général de référence de la Muya dans la ville de. Le Gouverneure Intérimaire Jeannette Longa Musuamba a posé les premières pierres de ces travaux en présence des deux conseillers principaux du chef de l’État, Marcelin Bilomba en charge de l’économie et finances et David Mukeba Kalengayi du collège infrastructures. Le FPI qui finance ses travaux a été représenté par une forte délégation conduite par le Directeur Général Adjoint Intérimaire Christian Ombilingo Mwaka.

La présence de toutes les autorités de la province, dont Monseigneur Bernard Emmanuel Kassanda, évêque du diocèse de Mbuji Mayi, est un gage du sérieux qui caractérise ce projet et de la détermination des parties prenantes à le mener à bien.

Opérateur public de financement des industries, le FPI est à la manœuvre depuis la conception de ces projets d’infrastructures. L’acte a été accueilli positivement par la population de cette partie de la République choisie comme zone pilote.

Avant le lancement de ces travaux, le DGA a.i du FPI avait remis, au cours d’une cérémonie solennelle au Gouvernorat de province,  six ordres de paiement à la Gouverneur et à l’Evêque du diocèse de Mbuji Mayi. Ces deux parties ont été choisies comme les agences locales d’exécution. A leur tour, ils ont immédiatement remis ces titres aux entreprises qui ont gagné les marchés.

Le Directeur Général Adjoint intérimaire du FPI explique la vision du projet qui consiste à placer les jalons de la lutte contre la pauvreté à travers la mise à disposition des infrastructures de base de qualité, cela en droite ligne de la vision du chef de l’Etat. Chef de la délégation, le conseiller principal du chef de l’Etat Marcelin Bilomba a, pour sa part, martelé sur la prise de conscience et le devoir de changement des mentalités dans l’exécution de ces projets

Enfin, l’autorité provinciale a remercié toutes les parties prenantes, à commencer par le Chef de l’Etat pour son implication quant à l’aboutissement du processus.

Les travaux lancés vont notamment concerner la construction, la modernisation et/ou la réhabilitation des infrastructures scolaires et sanitaires à Mbuji-Mayi. Il s’agit, dans un premier temps, de l’Hôpital général de référence de la Muya, l’Hôpital général de référence Saint Jean-Baptiste de Kansele et une banque de sang. Et, de l’autre, le Complexe scolaire Kalenda Mudishi, le Complexe scolaire du 4 janvier et l’Ecole Primaire de Kangaanga de Mupompa.

Toutes ces infrastructures seront dotées des équipements modernes et alimentées en eau potable par des forages, des châteaux d’eau et des bornes fontaines.

JEK

Related posts