Sankuru : nouvelle fronde contre le bureau de l’Assemblée provinciale

Spread the love


Un groupe de députés provinciaux du Sankuru (on parle de 15 sur 24) vient de déposer des pétitions contre quatre membres du bureau de l’Assemblée provinciale. Dans une déclaration lue ce 26 mars par l’un d’entre aux, Daniel Omalusambo, les pétitionnaires reprochent à leurs cibles l’incompétence et des fautes graves.

Les griefs contre les membres du bureau
Celles-ci n’ont pas été détaillées. Mais les pétitionnaires accusent leur bureau d’être le bras armé d’une stratégie du chaos pour déstabiliser la province. Un vieux complot longtemps orchestré par des « ennemis du Sankuru » et exécuté par le bureau qu’ils accusent d’être à l’origine de toutes les crises que traverse la province.

Objectif : Union sacrée de la Nation
Dans leur démarche, les pétitionnaires visent, comme objectif, « à remette le Sankuru sur la voie du développement suivant la vision du Chef de l’État ». Leur finalité est donc se ranger le Sankuru dans la vision de l’Union Sacrée de la Nation « avec un bureau de l’Assemblée provinciale et un gouvernement provincial acquis à cette vision », a encore dit Daniel Omalusambo.
A noter que le Sankuru est l’une des provinces – si pas l’unique – qui n’ont jamais proprement fonctionné depuis les élections de 2018. La province est engluée dans une crise institutionnelle entre l’Assemblée Provinciale et le gouvernement. Même les arbitrages du gouvernement central n’y ont rien fait à ce jour.
JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
26 × 23 =