LE HAUT KATANGA PORTE SHADARY EN TRIOMPHE

Spread the love

A son tour, le stade Kibassa Maliba, dans le commune de la Kenya à Lubumbashi, a refusé du monde pour accueillir Emmanuel Ramazani Shadary et écouter le message qu’il leur apportait. Tôt le matin, cet antre du football a été pris d’assaut par des dizaines de milliers de personnes qui ont bravé la pluie pour venir à la rencontre du candidat du FCC pour la prochaine élection présidentielle.

Dans une osmose quasi naturelle, le dauphin de Joseph Kabila et les lushois ont communié pour faire une ode au Congo et sceller un pacte pour son avenir et celui de son peuple. Dans son message, celui que l’on appelle déjà « champion » a convié les haut-katangais à se joindre à sa démarche pour poursuivre l’émergence de la RDC, lutter contre la pauvreté et les antivaleurs, développer le Congo et redonner sa dignité au peuple congolais. Applaudi presqu’à chacune de ses phrases, Ramazani Shadary a ainsi porté en ovation par le peuple lushois et ses environs pour sa marche inexorable vers une victoire certaine.

Attaché au Katanga par des liens historiques, Ramazani Shadary a rappelé que c’est à Lubumbashi qu’il a fait ses études, que c’st un katangais, M’zee Kabila, qui l’avait nommé à ses premières fonctions politiques comme vice-Gouverneur au Maniema, que c’est un autre katangais, Joseph Kabila, qui l’avait nommé vice-premier ministre en charge de l’intérieur puis Secrétaire permanent du PPRD avant de le désigner comme son dauphin à la présidentielle. Tout ceci pour conclure:  «Mes frères et sœurs, le Katanga m’a tout donné. Voilà pourquoi par reconnaissance, j’ai commencé ma campagne dans le grand Katanga».

Après Lubumbashi, Ramzani Shadary a poursuivi sa caravane électorale dans le grand Katanga à Kolwezi et Likasi au Lualaba, puis Kamina au Tanganyika.

. JEK

 

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
28 − 18 =