FAYULU ET THEODORE NGOYI KABILISTES ? ‘’C’EST LA PARANOÏA DE KABUYA !’’

Spread the love
Augustin Kabuya « est parmi les premiers qui combattent le Président Tshisekedi en faisant systématiquement de ses partenaires ses ennemis »

Encore Joseph Kabila Kabange. L’Autorité morale du FCC est citée derrière la démarche de Martin Fayulu et Théodore Ngoyi, tous anciens candidats Président de la République tendant à trainer le Président Félix Tshisekedi en justice pour violation intentionnelle de la Constitution. Les deux opposants reprochent au chef de l’Etat d’avoir indument procédé au déplacement de deux juges de la Cour constitution et à leur remplacement par deux autres.

L’affaire, on se souvient, avait fait grand bruit à la publication de ces ordonnances jusqu’à provoquer un nouveau départ de feu entre FCC et CACH autour du contrôle supposé de l’appareil judiciaire. Cette dimension politique rebondit depuis ce mercredi avec les propos tenus sur Radio Okapi et RFI par le Secrétaire Général de l’Udps, Augustin Kabuya. Celui-ci a, en effet, accusé Joseph Kabila et le FCC d’être les commanditaires de Fayulu et Théodore Ngoyi dans leur équipée contre Fatshi. Pour lui, en effet, Joseph Kabila mènerait cette campagne dans le rêve que revenir à la tête du pays alors qu’il est devenu Sénateur à vie.

Le chef de l’administration du parti présidentiel accuse également Kabila d’avoir été à l’origine de la démarche du député national MLC Jean-Jacques Mamba, démarche qui avait conduit à la destitution de Jean-Marc Kabund de la vice-présidence du bureau de l’Assemblée nationale.

Au FCC on se refuse de commenter officiellement ces déclarations. Un haut cadre de cette plate-forme majoritaire au parlement et dans les assemblées provinciales par, lui, d’une « paranoïa » d’Augustin Kabuya « qui voit Joseph Kabila dans tous les déboires de son parti ou dans tout débat sur les actes de gestion du Président Tshisekedi ». Notre interlocuteur, qui a requis l’anonymat, estime que « ça ne fait plus sérieux de faire l’autruche sur des évidences et chercher tout le temps des boucs-émissaires sur autrui chaque fois qu’on est en difficulté ». Il revient sur les sales affaires qui éclaboussent l’Udps ces derniers temps, à savoir la fraude douanière et l’usurpation des pouvoirs publics à Kasumbalesa et Lubumbashi, et la formation d’une milice en plein Kinshasa.

Le haut cadre du FCC se dit convaincu que « Augustin Kabuya s’est encore radicalisé au sein de l’Udps après son éviction des négociations entre le FCC et CACH, alors qu’il espérait certainement profiter de cette position pour faire avancer les intérêts de ses combattants en termes d’emplois promis dans le cadre des tractations pour la répartition des responsabilités dans les entreprises et les autres secteurs ».

Enfin, notre interlocuteur, qu’il accuse encore Kabuya de continuer à travailler activement contre la coalition FCC-CACH, « est parmi les premiers qui combattent le Présidents Tshisekedi en faisant systématiquement de ses partenaires ses ennemis ». « Il revient aux responsables de l’Udps de tirer cette affaire au clair au lieu de tout le temps chercher des boucs-émissaires ailleurs ».

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
29 × 21 =