Économie : quoique démissionnaire, Sylvestre Ilunga veille

Spread the love

Démissionnaire depuis bientôt deux mois, Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’a pas, pour autant, tempéré son rythme de travail. Malgré la précarité qui caractérise aujourd’hui ses conditions de travail (plus de frais de fonctionnement), le Premier ministre maintient actif son agenda sur Dédé deux volets essentiels, à savoir : le suivi de la conjoncture économique et financière, et celui de la riposte contre le Covid-19.
Ce mercredi encore, le Premier ministre sortant a présidé la traditionnelle réunion de sone comité de conjoncture économique, véritable messe du manager qui surveille la situation socio-économique du pays. La réunion de ce jour à constaté, une fois de plus, un relèvement du prix des minerais à l’international. Une marée haute tout à l’avantage de économie nationale.
Le Vice- Premier Ministre, Ministre du Budget Jean Baudouin Mayo Mambeke qui a fait le compte rendu de la réunion, a noté, tout de même, que la relance de l’économie mondiale demeure plombée par les effets de la pandémie du covid-19. On observe tout de même une hausse des prix des matières premières, ce qui est de nature à profiter de l’économie nationale.

Stabilité sur le marché de change depuis plusieurs semaines
En interne, cependant, il a été constaté le maintien de la stabilité du marché de change depuis plusieurs semaines. Une résultante incontestable du respect du pacte de stabilité monétaire conclu entre le Gouvernement et la Banque Centrale. Le franc congolais se fixe à l’indicatif à 1980,5 pour 1 USD, et à 2015,3 au parallèle. Quant au marché des biens et services, le rythme de formation des prix intérieur est également demeuré globalement stable.

Bonne évolution des prix des minerais
Pour revenir sur les minerais, Baudouin Mayo a fait savoir que les prix des matières premières ont rebondit. Le cuivre est vendu à 9053,2 Usd la tonne métrique, le Cobalt à 52760 la tonne ; le zinc à 2802, l’étain à 27821 et l’or à 1728,55 l’once.
« Ces prix permettent à notre économie de se renforcer et résister », a-t-il conclu.
JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
20 ⁄ 4 =