RDC/SÉNAT : SUSPECTE RÉSISTANCE DE LEON KENGO

Spread the love

Depuis le début de la semaine, une certaine circonspection plane dans l’aile droite du Palais du peuple, compartiment réservé au Sénat, suite au refus, selon les sources proches de la chambre haute du Parlement, du Président Kengo wa Dondo de procéder à la remise et reprise avec le bureau provisoire qu’il avait pourtant reçu le lundi 1er avril 2019. Le personnel est incapable d’avancer une explication à cette résistance, même si le report de la plénière prévue mardi pour l’enregistrement des sénateurs élus s’est justifié par l’absence de certains d’entre eux qui sont encore retenus en provinces pour l’élection des Gouverneurs.

On rappelle que ce genre de situation connait une jurisprudence au niveau de l’Assemblée nationale avec une situation similaire qui avait prévalue après les élections de 2006. Thomas Luhaka, alors président de l’Assemblée de transition, avait refusé d’effectuer la remise et reprise avec le bureau provisoire alors présidé par Mbenza Thubi. Il avait alors fallu un arbitrage de la Cour suprême de justice qui, après lecture des textes, avait rendu un arrêt déboutant Luhaka de sa position.

Par la suite, les deux législatures suivantes n’avaient plus posé de problème. En 2011, en effet, le Président sortant Evariste Boshab s’y était plié et en 2019, Aubain Minaku n’a pas fait exception.

JDW

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
19 × 20 =