MAXIMISATION DES RECETTES : APRES LA DGDA, SYLVESTRE ILUNGA GALVANISE LA DGI

Spread the love

Après sa visite, jeudi 5 mars 2020, à la DGDA dans le cadre de la mise en oeuvre du processus de priorisation de la mobilisation des recettes de l’Etat, le Premier ministre a reçu, samedi 7 mars 2020 à la Primature, le Directeur général intérimaire de la Direction générale des impôts (DGI), Ngoy Yav Nzam. Sylvestre Ilunga attendait de ce dernier des explications sur le niveau de mobilisation des recettes, les difficultés rencontrées et les mesures envisagées pour les surmonter afin de maximiser ces recettes.

Les assignations de la DGI pour le budget 2020 sont de l’ordre de 6.166,9 milliards de FC, soit un accroissement de 52% par rapport à l’exercice 2019 où ces assignations se situaient à 4.011 milliards de FC. Dans ces explications à la presse, le DG a.i. Yav Nzam a relevé que l’enjeu aujourd’hui est de se mettre au travail pour relever le défi de la réalisation de ces assignations.

Il s’agit, entre autres, d’amener toutes les institutions publiques à s’acquitter de l’impôt professionnel sur les rémunérations. Il a aussi évoqué le besoin de doter la DGI des moyens informatiques pour, par exemple, placer les caisses enregistreuses auprès des agents qui collectent la TVA. Ceci permettre de faire remonter les informations pour pouvoir suivre ce que collecte les contribuables et ainsi réduire les manœuvres de fraude.

Le DG a.i ; de la DGI a, par ailleurs, exprimé des attentes quant à des appuis du Gouvernement, notamment pour ce qui est de la collecte de l’IPR qui est tributaire des facteurs endogènes et exogènes qui affectent l’économie, surtout dans le secteur minier.

Ces situations sont de nature à réduire les recettes sur les revenus ainsi que la TVA qui dépend de la consommation.

JEK

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
30 − 23 =