RDC : L’inter-fédéral du grand Equateur et de la grande Orientale célèbrent Tshisekedi

Spread the love

30 mars 2019. C’est la date inscrite dans les annales de l’interfédéral du grand Equateur et de la Province Orientale comme pour célébrer la victoire de Félix Antoine Tshisekedi à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Cadre choisi, la permanence de l’UDPS sur la 11è rue Limete où, entre 12h et 18h, membres et cadres de l’interfédéral ainsi que leurs invités ont été tenus en haleine par les ensembles musicaux Mabele Elisi et Engundele constitués des ressortissants du grand Equateur, ainsi que le groupe Kilema, formés des Congolais issus de l’Ituri dans l’ex-Province Orientale.

Vers 16h 24’, le Président de l’interfédéral, le Docteur Eteni Longondo, fait son entrée remarquable sous les ovations de l’assistance, acceuilli par l’hymne du parti et des slogans sur demande du modérateur qui décline le programme de la manifestation festive. Après présentation de l’équipe de coordination de l’interfédéral a suivi celle de la délégation de l’intérieur, notamment de Mbandaka, de Basankusu, Tshuapa, Nord-Ubangi, Mongala, Sud Ubangi, Zongo, Gbado, Kisangani, Tshopo, Ituri, Bas Uélé, Haut Uélé, etc. C’est alors que les présidents fédéraux ont été présentés, de même que les membres venus des sections de l’interfédéral.

C’est au représentant de la grande Orientale, Baruti qui est aussi un des  secrétaires nationaux du parti, que la parole est accordée en premier. Après avoir congratulé le Président élu, Félix Tshisekedi, il formule quelques demandes à l’adresse du président interfédéral, l’invitant, entre autres, à être attentif à la demande de la Province orientale et à être jaloux et protecteur des intérêts de l’interfédéral du grand Equateur et de la Province Orientale.

Après cette  adresse de Baruti, les invités à la célébration sont présentés tout comme les membres et cadres de l’interfédéral nommés au cabinet du Chef de l’Etat.

Durant son intervention, Gaspard Monganga Pili, Coordonnateur  du grand Equateur, interpelle le Président de l’interfédéral pour qu’il fasse tout son possible de sorte que l’interfédéral ait les moyens de s’afficher, invitant le Président de la République à être attentif aux désidératas de l’intérfédéral dont les membres sont comme des outils de travail pour lui, attirant son attention sur les sorciers qui sont autour de lui. Pour Gaspard Monganga, Félix Tshisekedi devrait donner à l’interfédéral des moyens politiques, des postes d’action pour qu’il relève divers défis.

Après quelques prestations musicales qui font régner une ambiance festive à la célébration, le Président de l’interfédéral prend la parole. Le Docteur Eteni fait réagir le public, saluant le nouveau Président de la République élu. Il fonde son message sur l’importance de la forêt équatoriale de la RDC qui représente, à l’en croire, plus de 70% de la forêt équatoriale d’Afrique, rappelant ce qu’il avait dit à Fatshi bien avant qu’il ne devienne le magistat suprême de la RDC sur les deux provinces. Pour lui, c’est à partir de l’argent produit à travers l’exploitation de cette forêt que les colons belges ont construit les villes d’Anvers et de Bruxelles, revenant aussi sur quelques atrocités coloniales qui accompagnaient l’exploitation de cette forêt par les colons comme la pratique satanée de couper les mains à ceux des autochtones qui n’apportaient pas les quantités leur demandée de l’hévéa. Selon le Docteur Eteni, il y a deux autres contributions historiques de ces deux provinces. Les premiers militaires enrôlés par les Belges pour former l’armée en sont issus, rappelant les différentes prouesses de ces militaires aux fronts lors des deux guerres mondiales. Enfin, le Président de l’interfédéral a cité les seuls deux saints catholiques du pays, Anuarité Nengapeta et Isidore Bakanja, qui sont tous issus de ces deux provinces.

A se fier au Docteur Eteni, les fonds recoltés de l’exploitation de la forêt ont également contribué à l’investissement dans l’exploitation des minerais comme le cuivre et le diamant dans les autres provinces du pays.

Le Docteur Eteni a déclaré que si la gachette de l’Afrique se trouve en RDC, celle  de l’économie de la RDC se trouve dans les deux provinces à cause de son potentiel éléphantesque sur le plan de l’agropastorale, rappelant la très grande contribution de l’agropastorale dans la contribution de la puissance des USA et d’autres puissances. D’où son appel en vue de la rédynamisation de l’agriculture dans ces provinces, revenant sur l’importance de consommer les produits vivriers naturels que ces deux provinces peuvent produire à foison. Il a indiqué s’être donné la mission d’attirer l’attention du Chef de l’Etat pour révitaliser l’agropastorale et d’autres activités dans ces deux provinces. Pour le Docteur Eteni, il sied de profiter de l’opportunité de l’élévation de Fatshi aux fonctions suprêmes du pays afin de relever les deux provinces.

Parmi ses recettes proposées, figure le combat contre les antivaleurs qui tuent le pays, décriant l’impunité et invitant tous ceux qui se reconnaissent de l’UDPS à pratiquer la vision  de ce parti résumée dans le testament d’E. Tshisekedi, à savoir : « Le peuple d’abord ! ». « L’époque des privilégiés et des intouchables est révolue. », a-t-il clamé. « Plus question de voler la caisse de l’Etat pour régner sur les autres. », a-t-il encore martelé, invitant chaque membre de l’interfédéral à aider Fatshi à complètement réaliser son programme dévoilé dans son discours d’investiture.

Après la photo d’ensemble à mains levées pour montrer que tous les cadres de l’interfédéral soutiennent Fatshi, l’Honorable José témoignera pour Docteur Eteni, le présentant comme un monsieur très intelligent, un génie que tout l’interfédéral doit soutenir, car, a-t-il dit, il sera son porte-parole auprès du Président de la République.

Samy BOSONGO

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
25 + 4 =