LE RASSOP/G7 VEUT PARALYSER LES INSTITUTIONS

0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

En lançant des fatwa contre le Président de l’Assemblée nationale et le Premier ministre qu’ils veulent déposer, les députés radicaux ne visent autre chose que de bloquer l’exécutif et l’assemblée délibérante pour créer les conditions d’une légitimation de leur plan d’insurrection dont le point culminant – du moins en songe - serait d’instaurer une transition sans Kabila…

Dans une démarche fallacieusement pudibonde et selon les choix qu’il opère toujours suivant ses intérêts et quelle qu’en soit la nature, le Rassop/Limete affiche, depuis bientôt une semaine, une attitude confite pour exprimer ce qu’il présente comme son indignation après la mise en échec des deux motions qui visaient de vice-premiers ministres du Gouvernement Tshibala, à savoir She Okitundu et Ramzani Shadary.

Offusqués et malgré la rencontre qu’ils ont eue avec le Président de l’Assemblée nationale sur la question, les députés de l’opposition radicale, eux aussi phagocytés par le Rassop/G7, ils ont décidé de déposer une motion de censure contre leur Président, mais également une autre motion contre le Premier Ministre qui, lui, est accusé de violer des lois dont celui portant budget 2017 qu’ils lui reprochent de ne pas appliquer.

Ce genre de démarche consistant à ouvrir plusieurs fronts à la fois n’étonne guère, mais dans le cas d’espèce, la particularité est que la démarche multiple tend carrément à paralyser les institutions en ciblant leurs animateurs. Le même Rassop/G7 qui presse à l’organisation des élections en décembre 2017 vient de démontrer, une fois de plus, qu’il n’en a cure de ces élections. Autrement, on ne saurait expliquer pourquoi vouloir paralyser l’Assemblée nation ale ou, tout au moins, la distraire alors que l’on attend d’elle des lois essentielles devant contribuer à l’avancement du processus électoral. Autrement aussi, on ne saurait s’expliquer pourquoi gêner le Gouvernement dans son fonctionnement en voulant déposer son Premier Ministre lorsque l’on sait que c’est ce Gouvernement qui, à ce jour, est l’unique financier de la CENI.

En donnant l’impression de vouloir une chose et son contraire à la fois, et en donnant l’impression d’une dispersion d’efforts et d’actions, le Rassop/G7 est cependant logique avec elle-même dans sa stratégie du chaos, le tout dans l’objectif de trouver quelque légitimité au plan d’insurrection pour une transition sans Kabila. Une logique qui se trahit dans cette sorte de réveil au sein d’une institution, le Parlement, que le même Rassop/G7 a déjà frappé de fin de mandat. Plus encore, le chargé des opérations de cette plate-forme, Martin Fayulu, a déjà déclaré qu’il n’y siégera plus, mais voilà que cette institution hors mandat fait l’objet d’indignations et de frustrations dans son fonctionnement.

Une logique illogique qui veut que l’on mette plusieurs fers au feu dans l’espoir que l’un d’entre eux fera aboutir la démarche. Mais une chose est de concocter des stratagèmes, une autre est de les faire aboutir. Donc, wait and see !

PDM

Actualité

ALTERNANCE : ZIMBABWE ET RDC PAS COMPARABLESALTERNANCE : ZIMBABWE ET RDC PAS COMPARABLES
17 Nov 2017 09:50 - Redaction Online

Les aspirants à une « transition sans Kabila » se mettent à rêver d’une perpétration des querelles de famille au Zimbabwe et qui n’ont aucun rapport avec un jeu authentiquement démocrat [ ... ]

ISOLE AU RASSOP, FATSHI DESORMAIS A LA TRAINE DES MOUVEMENTS CITOYENSISOLE AU RASSOP, FATSHI DESORMAIS A LA TRAINE DES ...
15 Nov 2017 16:50 - Redaction Online

De quel leadership Félix Antoine Tshilombo peut-il encore se prévaloir au sein du Rassop/Limete ? La question mérite bien d’être posée au regard des revers qu’il ne cesse de subir ces dern [ ... ]

MANIF’S PUBLIQUES : LA MONUSCO SIGNE UN FACHEUX PRECEDENTMANIF’S PUBLIQUES : LA MONUSCO SIGNE UN FACHEUX PR...
15 Nov 2017 09:53 - Redaction Online

Alors que la majorité des congolais et l’ensemble de la communauté internationale sont rangés derrière la légalité constitutionnelle et soumis au calendrier électoral pour l’organisation  [ ... ]

LE CALENDRIER ELECTORAL PLEBISCITE EN INTERNATIONALLE CALENDRIER ELECTORAL PLEBISCITE EN INTERNATIONA...
10 Nov 2017 14:07 - Redaction Online

Les USA, l’ONU, l’Union européenne, l’Organisation internationale de la francophonie, l’Union africaine, etc., ont unanimement accepté le calendrier électoral publié par la CENI et décl [ ... ]

Palais de la Nation: seance du travail, ce dimanche 15 Octobre 2017

JT et REVUE DE PRESSE

Vidéo récente
Loading Player...
Watching: JT ET REVUE DE PRESSE BSCTV (13 videos)
Loading...
Playlist: 0

.