Après le rachat de l’américain TFM par le géant chinois Molybdenum, le budget de TP Mazembe chute sensiblement

0
0
0
s2sdefault

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’annonce de la clause du rachat de l’américain TFM par le géant chinois Molybdenum, change la donne et laisse éclater la vérité à la lumière du jour. L’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga, Moise Katumbi Chapwe, qui a annoncé, il y a quelques jours depuis son exil volontaire à Bruxelles en Belgique, dans les colonnes de Jeune Afrique Magazine, une réduction sensible du budget de TP Mazembe de Lubumbashi champion en titre de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), qui passerait de 12 millions de dollars à moins de 8 millions pour la saison sportive 2016-2017, avec une possibilité d’une seconde réduction au cours de  cette même année sportive, n’est que le début d’une série de malaises qui viennent s’ajouter à ses problèmes judiciaires.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

ARRANGEMENT PARTICULIER : LA PARTIALITE DE LA CENCO DE PLUS EN PLUS EVIDENTE

0
0
0
s2sdefault

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


Les observateurs s’interrogent de plus en plus sur les visées de la Conférence Episcopale Nationale du Congo qui, par plusieurs actes, affiche des penchants pour une partie, le Rassemblement, aux négociations du Centre Interdiocésain. D’un côté, ses émissaires critiquent et rejettent les positions d’autres composantes, tandis que de l’autre, ils organisent des fuites des documents confidentiels dans le but de livré leurs auteurs, principalement les dialogueurs de la cité de l’UA, à la vindicte populaire. Une attitude qui ne rassure pas du tout quant à l’objectivité attendue du médiateur.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Mise en œuvre de l’accord du 31 décembre : les non-dits de la sollicitation de la communauté internationale par la CENCO

0
0
0
s2sdefault

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pressentant l’évolution vers le blocage face à l’overdose de l’imposition d’une pensée unique, la CENCO sollicite l’implication de la communauté internationale active en RDC, constituée de l’Union européenne et des USA, les vrais artisans occultes du dialogue du centre interdiocésain. Celui-ci a été tenu du fait de l’excès de la pression de l’Occident qui a planifié une révolution de couleur contre le régime congolais et qui comptait matérialiser l’apocalypse après le 19 décembre 2016, date de la fin du second et dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila. Celui-ci a lâché la bride pour ne pas être tenu responsable du bilan funeste qui ferait suite aux actions de rue d’un Rassemblement coaché et appuyé par le même Occident.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

CENCO : NEGOCIATIONS AU PIFOMETRE

0
0
0
s2sdefault

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Sont-ils amnésiques ou joue-t-on à la Cenco le jeu d’assouvissement des intérêts particuliers de ceux qui ont bu le sang des Congolais juste pour finalement accéder à la gestion des affaires de l’Etat ? Comme sur une scène de théâtre, l’on voit se déployer des contradictions qui convainquent, en effet, que des gens sont allés à la Cenco sans aucun agenda pour le Congo, tandis que les observateurs se chagrinent de voir combien ces mêmes gens se ruent sur un Accord truffé de contradictions avec la Constitution et les lois de la République…

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

ET SI KABILA ÉTAIT PARTI LE 19 DECEMBRE ?

0
0
0
s2sdefault

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Après avoir longtemps crié à l’alternance jusqu’à proposer des formules loufoques du genre « régime spécial » après le départ tout aussi vivement réclamé du chef de l’Etat en fonction après le 19 décembre 2016, le Rassemblement se montre aujourd’hui incapable, aussi bien de proposer un Premier ministre que d’avancer le moindre programme de Gouvernement, même pour une période intérimaire. Terrible réalité qui montre l’incapacité de cette opposition à se poser en véritable alternative pour assurer cette fameuse alternance à laquelle elle crie jour et nuit avec l’appui de lobbies politico affairistes occidentaux. Aujourd’hui, en effet, 23 jours viennent de s’écouler depuis le 19 décembre, et les bonnes consciences se refusent d’imaginer un seul instant ce qui serait advenu à la RDC si Kabila était effectivement parti à cette date…

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Actualité

L’annonce de la clause du rachat de l’américain TFM par le géant chinois Molybdenum, change la donne et laisse éclater la vérité à la lumière du jour. L’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga, Moise Katumbi Chapwe, qui a annoncé, il...
Les observateurs s’interrogent de plus en plus sur les visées de la Conférence Episcopale Nationale du Congo qui, par plusieurs actes, affiche des penchants pour une partie, le Rassemblement, aux négociations du Centre Interdiocésain. D’un côté, ses émissaires critiquent et...
CENCO : NEGOCIATIONS AU PIFOMETRE

CENCO : NEGOCIATIONS AU PIFOMETRE

13.01.2017 | Actualité
Clics: 31
Sont-ils amnésiques ou joue-t-on à la Cenco le jeu d’assouvissement des intérêts particuliers de ceux qui ont bu le sang des Congolais juste pour finalement accéder à la gestion des affaires de l’Etat ? Comme sur une scène de théâtre, l’on...

BSCTV - JT ET REVUE DE PRESSE