15 FORAGES D’EAU RÉALISÉS A KIKWIT ET KENGE GRACE AU FPI

Spread the love

Dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat, le Fonds de Promotion de l’Industrie a financé les travaux de forage d’eau dans les provinces de Kwilu et Kwango, précisément dans les villes de Kikwit et Kenge. 15 forages au total dont 5 à Kikwit et 10 à Kenge. Apres près de 8 mois des travaux, ces ouvrages ont été remis provisoirement aux autorités provinciales des deux provinces, début février 2020.

A Kikwit dans le Kwilu,  cette intervention du FPI  dans la construction de ces 5 forages munis d’un mini réseau de distribution est un ouf de soulagement pour la population bénéficière. Jusqu’à il y a peu, cette population puisait de l’eau à la rivière Sopo sur une distance qui varie entre 3 à 10 km. A ce jour, elle est soulagée, car ces 5 forages sont localisables à proximité dans les sites ou quartiers Ndunga, Kikwit 4, Suka Ntima, Kanzombi  et le cinquième forage est installé au village de Kipatakatika dans l’enceinte de l’hôpital CBCO dans le territoire de Masimanimba.

Chaque forage est doté des 3 bornes fontaines avec chacun 2 robinets, un regard ou chambre de visite ainsi qu’un puits perdu. Chaque borne fontaine est installée à une distance de 750 m à partir du lieu où est situé le forage. L’eau qui y coule est certifié potable par le Service National d’Hydraulique Rural (SNHR).

Samedi 08 février, ces ouvrages ont été remis au maire adjoint de la ville de Kikwit, Jean Claude Mungala, qui a remercié le chef de l’Etat à travers le FPI d’avoir songé à soulager tant soit peu la population de Kikwit dans l’approvisionnement en eau potable. Après la coupure du ruban symbolique à Kikwit 4, les restes des sites ont été visités par le maire adjoint, l’équipe du FPI et les autorités politico-administratives de la ville.

Tomy Nzazi, représentant du Directeur Général du FPI Patrice Kitebi Kibol Mvul, a appelé la population de Kikwit à en faire bon usage afin de préserver ces ouvrages qui sont opérationnels et contribuent efficacement à l’amélioration de la desserte en eau potable.

Dans la ville de Kenge en province de Kwango, 10 forages financés entièrement par le FPI ont été aussi réceptionnés provisoirement par le Gouverneur de la province, Jean Marie Petipeti Tamata, le mercredi 12 février au site de Mangangu. Ici aussi, chaque forage est doté de 2 bornes, 2 robinets, un regard ou chambre de visite et un puits perdu, situées à une distance de 1000m.

Même procédure qu’à la ville de Kikwit, après la coupure du ruban symbolique par l’autorité provinciale du Kwango, la population de Kenge a été invitée à s’approprier et bien gérer cette ressource vitale. Le Gouverneur Petipeti a, par la même occasion, félicité le partenaire financier qui n’est autre que le FPI. Les deux ONGD  initiatrice et exécutrice des travaux que sont ACODEJ (Association pour la conservation de la nature, le développement et l’encadrement des jeunes désœuvrés) et FECO (Fondation environnementale congolaise) n’ont pas été oubliées.

Dans son mot de circonstance, le représentant du Directeur Général du FPI, Tomy Nzazi Kisungu, a remercié le Président de la République pour avoir aligné en faveur de la province du Kwango, la réalisation de ces ouvrages dans son programme d’urgence.

En dehors de Mangangu où la réception a eu lieu, d’autres sites de forages ont été visité sur les 10 installés à Kenge. Il s’agit de la Procure, de Peyeke-Meyeke et du chantier de l’Assemblée provinciale du Kwango. Les restes des sites sont Evêché, Hôpital général, Cité de Kenge, Séminaire Katende, Kasens.

Au cours des cérémonies de réception provisoire de ces forages à Kikwit comme à Kenge, les populations ont accouru pour s’approvisionner en eau, symbole d’un vrai soulagement.

L’ONG ACODEJ a martelé sur le fait qu’un forage installé dans la parcelle d’un privé ne fait pas de ce dernier propriétaire de l’ouvrage, mais il bénéficie de certains avantages et d’un privilège négociés à l’avance.

Notons que la gestion des ouvrages reçus est confiée à l’ONG ACODEJ qui, après formation de ses équipes, remettra le contrôle aux populations locales bénéficiaires directes de cette œuvre sociale financée entièrement par le Fonds de Promotion de l’Industrie.

Esther Mpezo Omba

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
22 − 12 =